2 min de lecture Finances

Épargne retraite : le plan pourrait aussi proposer une sortie en capital

ÉDITO - La future loi "Pacte", présentée par Bruno Le Maire, propose une évolution toujours espérée et jamais réalisée en faveur des détenteurs de plan d’épargne retraite.

Christian Menanteau Eco Menanteau Christian Menanteau
>
Épargne retraite : le plan pourrait aussi proposer une sortie en capital Crédit Image : AFP / Archives, JOEL SAGET | Crédit Média : RTL.fr | Date :
La page de l'émission
Christian Menanteau
Christian Menanteau et Loïc Farge

Si parole est tenue, le ministre de l'Économie va tout simplement faire souffler un vent de liberté sur les placements retraites dits "supplémentaires". Ces fameux placements épargne retraite sont, en effet, sous le joug des assureurs qui ont réussi à imposer que l'on ne puisse les clôturer que sous forme de rente viagère.

Une option dont on peut dire, a minima, qu'elle est sans intérêt pour le retraité épargnant. Démonstration en deux chiffres. Vous aspirez arrondir votre retraite de 500 euros par mois ? C'est très simple. Mais à une condition : avoir épargné 160.000 euros à l'âge de 65 ans. Un effort d'épargne très lourd pour un retour bien modeste.

Il y aujourd'hui quatre grands dispositifs d'épargne retraite supplémentaires : le PERP (plutôt destiné aux salariés), le Madelin (pour les indépendants), l'Article 83 (pour les cadres dirigeants) et le Perco (essentiellement pour les fonctionnaires). Ce dernier est le seul qui actuellement offre l'option d’une sortie en rente ou en capital.

À lire aussi
Le parvis de La Défense à Courbevoie (illustration) polémique
Assurance chômage : les cadres dans le viseur des négociations

Les lobbies en embuscade ?

C'est cette liberté que le ministre veut étendre à l'ensemble des contrats. Cela peut paraître un peu technique, mais c'est fondamental. Financièrement, c'est plus équitable. On pourra librement disposer des fruits de son épargne durant sa retraite.

C'est économiquement intéressant, car cela va permettre d'injecter de l’argent dans l'activité économique du pays. Socialement, c'est l'assurance pour les retraités de pouvoir faire face à un coup dur, ce que ne permet évidemment pas la rente viagère. Je pense notamment à un pare-choc contre les aléas de la dépendance par exemple.

Évidemment, les lobbies ne désarment pas. On vient de voir ces derniers jours, sur les lois alimentation ou environnement, que nos élus ont parfois l’échine souple. Espérons qu'ils suivront leur ministre ou que ce dernier saura leur faite entendre raison.

L'obstacle de l'héritage

Le repoussoir de la sortie en rente fait que jusqu'ici les plans d'épargne retraite ont été boudés par les Français : à peine 140 milliards d'euros, soit deux fois moins que le Livret A.

D'autant qu'à ce verrou s'ajoute un ultime obstacle : si les possibilités de transférer sa rente en pension de réversion au survivant d'un couple, il est en revanche toujours impossible de transmettre la rente acquise à ses héritiers.

Un carton plein pour les assureurs que les Français ont bien décrypté en votant l'abstention, mais qui pourrait positivement évoluer si la loi leur redonne une légitime liberté.

Les plus

- La croissance marque le pas en France : +0,2% au premier trimestre 2018.

- Hambourg est la première ville allemande a totalement interdire le diesel.

La note du jour

03/20 au PDG de Weight Watchers. Il s'octroie un salaire 5.906 fois supérieur à la moyenne de ses employé. Voilà une entreprise où le régime minceur n'atteint pas tous les étages.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Finances Épargne Assurances
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7793590994
Épargne retraite : le plan pourrait aussi proposer une sortie en capital
Épargne retraite : le plan pourrait aussi proposer une sortie en capital
ÉDITO - La future loi "Pacte", présentée par Bruno Le Maire, propose une évolution toujours espérée et jamais réalisée en faveur des détenteurs de plan d’épargne retraite.
https://www.rtl.fr/actu/conso/epargne-retraite-le-plan-pourrait-aussi-proposer-une-sortie-en-capital-7793590994
2018-05-31 10:35:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/Ok55GQrnS_HXZvwKOE-ZbQ/330v220-2/online/image/2018/0531/7793593248_un-personnage-miniature-photographie-sur-un-document-de-l-assurance-maladie-portant-le-logo-de-la-securite-sociale-illustration.jpg