1 min de lecture Crise économique

Coronavirus : les États doivent "injecter des ressources dans l'économie", selon Esther Duflo

Esther Duflo, prix Nobel d'économie, a jugé que les États devaient "emprunter massivement et stimuler l'économie autant que possible", afin de faire face à la "crise de la demande", créée par l'épidémie de Covid-19.

Esther Duflo a reçu le prix Nobel d'économie en 2019 pour ses travaux sur la pauvreté.
Esther Duflo a reçu le prix Nobel d'économie en 2019 pour ses travaux sur la pauvreté. Crédit : AFP
benoit
Benoît Collet et AFP

Prix Nobel d'Économie 2019 pour ses expériences de terrain sur la lutte contre la pauvreté, Esther Duflo a appelé l'État à utiliser le levier de la dépense publique pour relancer l'activité pendant et après l'épidémie de Covid-19. Chaque mois de confinement amputerait le PIB français de 2,6 points sur une année, selon l'Observatoire français des conjonctures économiques.

"Quand on a une grosse crise de la demande comme aujourd'hui, il faut injecter des ressources dans l'économie", a expliqué l'économiste sur l'antenne de France Inter. Selon elle, les États doivent "emprunter massivement et stimuler l'économie autant que possible".

Esther Duflo a également abordé la façon de financer le système de santé, et d'aider les pays les plus pauvres, démunis face à la crise sanitaire. "La question d’un impôt sur les hauts revenus et les grandes fortunes, comme on l’avait en France il n’y a pas si longtemps, semble le moyen le plus raisonnable et le plus réaliste. Un des aspects positifs de cette crise c’est qu’elle redonne de l’importance à cette discussion", a-t-elle conclu.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Crise économique Économie Coronavirus
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants