2 min de lecture Auto

Consommation d’essence : une nouvelle norme entre en application

À partir du 1er septembre les voitures vont plus consommer et plus polluer. En cause : une nouvelle norme qui incite les constructeurs a changer le système des mesures.

Christophe Bourroux Auto-Radio Christophe Bourroux iTunes RSS
>
Consommation : une nouvelle norme entre en application Crédit Image : SIPA | Crédit Média : Christophe Bourroux | Durée : | Date : La page de l'émission
Christophe Bourroux
Christophe Bourroux Journaliste RTL

Les voitures vont plus consommer et plus polluer à partir du 1er septembre 2018. Tous les modèles neufs sont concernés a cause d'une nouvelle norme qui entre en application. Bonne nouvelle : les tests deviennent enfin plus réalistes, la mauvaise cela risque de vous coûter plus cher en malus.

Jusqu'à présent entre ce que le constructeur annonce sur la consommation et la pollution, c'est le grand écart. Jusqu'à 30% de différence entre ce que vous consommez réellement et ce qu'on vous annonce. La raison : des tests obsolètes qui datent de 1973 et qui sont réalisés en laboratoire dans des conditions optimales. Autrement dit, loin de la vraie vie. Désormais cela change, les tests sont beaucoup plus réalistes.

Ces tests ne sont pas encore réalisés complètement dans des conditions de circulation. Mais petit à petit on y vient. Et c'est vrai les consommations seront beaucoup moins fantaisistes, ce qui évitera d'avoir de mauvaises surprises après un achat. Exemple¿: pour une Opel Astra essence turbo 105 ch, comptez désormais une consommation de 4 litres 8 aux 100 kilomètres contre 3 litres 8 précédemment.

À lire aussi
Le Palais des Festivals où a lieu, chaque année, le Festival de Cannes festival de Cannes
Cannes 2019 : pour Renault, des retombées économiques exceptionnelles

Un impact sur le prix des voitures ?

C'est la mauvaise surprise : cette norme baptisée WLTP va de fait augmenter les valeurs de consommation et surtout de de CO2. Or, c'est sur le CO2 qu'est fixé le montant du malus écologique. Et cela devrait faire grimper les émissions moyennes de 9 %. Il y a donc de forts risques de voir des autos épargnées actuellement taxées pour la première fois. Notamment des citadines essence. Exemple une Peugeot 308 1.2 Pure tech de 130 chevaux qui échappait au malus, pourrait écoper d'une taxe de 140 euros.

L'augmentation devrait être modérée et le malus ne devrait pas augmenter l'an prochain. De plus pour faire passer la pilule c'est la valeur la plus basse de la nouvelle norme qui va être prise en compte pour chaque véhicule, sans les options. En attendant pour éviter une surenchère, certains constructeurs comme Renault ont arrêté temporairement la production de certains modèles comme le Kangoo et le Koleos. Ces modèles reviendront avec d'autres motorisations en début d'année prochaine. Notons quand même que cela va favoriser le diesel puisque les véhicules essences émettent plus de C02.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Auto Constructeur
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7794613160
Consommation d’essence : une nouvelle norme entre en application
Consommation d’essence : une nouvelle norme entre en application
À partir du 1er septembre les voitures vont plus consommer et plus polluer. En cause : une nouvelle norme qui incite les constructeurs a changer le système des mesures.
https://www.rtl.fr/actu/conso/consommation-une-nouvelle-norme-entre-en-application-7794613160
2018-09-01 08:18:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/m3M7WjL5WB59YNlfSatvWg/330v220-2/online/image/2018/0826/7794538310_trafic-routier-sur-une-autoroute-illustration.jpg