2 min de lecture Écologie

Comment remplacer coton-tiges, verres et assiettes en plastique ?

ÉCLAIRAGE - Depuis mercredi 1er janvier, plusieurs produits en plastique à usage unique sont interdits à la vente. Quelles en sont les alternatives ?

Les coton-tiges en plastique sont interdits à partir du 1er janvier 2020.
Les coton-tiges en plastique sont interdits à partir du 1er janvier 2020. Crédit : Unsplash/Sharon McCutcheon
Marie Zafimehy
Marie Zafimehy

Pailles, bouteilles en plastiques, couverts à emporter : d'ici 2040, le plastique à usage unique doit disparaître. C'est du moins l'objectif de la loi sur l'économie circulaire adoptée lundi 9 décembre. Depuis 2017 déjà, il est interdit de proposer des sacs plastiques aux caisses. Petit à petit, les gouvernements légifèrent pour étendre cette interdiction et développer les alternatives au plastique, telles que la distribution en vrac qui devra être déployée en 2021. L'objectif est qu'en 2040, le plastique ait disparu des étalages. 

Une date lointaine qui a valu au gouvernement de nombreuses critiques de la part de l'acteur Pierre Niney, du journaliste Hugo Clément et des associations écologistes. "C'est un changement radical mais pas brutal", justifiait pour sa part l'entourage de la secrétaire d'État à l'Écologie Brune Poirson en décembre à RTL.fr. Ainsi, depuis le mercredi 1er janvier, seuls trois types de biens sont interdits à la vente (avec un délai d'écoulement des stocks de plusieurs mois) : les coton-tige, les verres et les assiettes en plastique. Comment remplacer ces objets du quotidien de manière durable ?

1. Coton-tiges biodégradables et réutilisables

Il faut savoir qu'il n'est nullement nécessaire d'aller très loin pour laver son conduit auditif : passer un simple coup de coton, de gant ou de serviette de toilette à l'entrée suffit pour l'esthétisme. En effet, le cérumen agit comme une protection à l'intérieur des oreilles, le retirer en totalité n'est pas donc pas nécessaire.

Néanmoins, pour les plus déterminés, des alternatives directes au coton-tige existent. Il est notamment possible d'en acheter des versions biodégradables. Avec un bâtonnet fabriqué en bambou, ils peuvent se jeter en compost après leur utilisation. 

À lire aussi
L'Indonésie et la prévention des feux de forêts Asie
Indonésie : des pluies artificielles pour prévenir les feux de forêts

D'autres, sont pleinement réutilisables, comme les oriculi, cure-oreilles traditionnels japonais, eux aussi faits de bambou et décoré d'une perle de couleur "pour que chacun puisse identifier le sien dans une salle de bain", rapporte L'Obs. C'est l'autre extrémité du bâtonnet, légèrement recourbée qui sert au nettoyage.

2. Collectionner les tasse écologiques

La meilleure alternative aux gobelets en plastique sont les tasses écologiques. Développées surtout au sein des festivals où elles sont soumises à une consigne (vous récupérez quelques euros si vous les rendez à l'organisation après avoir bu dedans), elles permettent de consommer tout au long d'une soirée sans se soucier des déchets produits puisqu'elles sont lavées et réutilisées. 

Généralement fabriquées en plastique rigide, elles sont décorées aux couleurs d'événements ou de célébrations particulières, ce qui en fait de beaux objets à collectionner dans sa cuisine, et à disposer plus tard sur un buffet festif à destination de ses invités. Bonus : elles ne se cassent pas aussi facilement que des verres classiques.

3. Acheter des assiettes comestibles

Évidemment, il est possible de remplacer sa vaisselle en plastique jetable, par de la vaisselle en papier jetable. Mais autant saisir l'opportunité de cette nouvelle loi pour changer radicalement ses habitudes. 

Si l'idée de nettoyer une série d'assiettes classiques vous épuise d'avance, vous pouvez ainsi opter pour des assiettes comestibles. Le budget sera cependant légèrement plus élevé : un kit de 10 pièces revient en moyenne entre 4 et 10 euros selon les tailles.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Écologie Environnement Recyclage
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants