2 min de lecture Auto

CO2 : ça chauffe entre l'Europe et les constructeurs européens

L'Association des constructeurs européens estime que les objectifs d'émissions polluantes pour 2022 sont difficilement tenables.

auto radio Auto-Radio Christophe Bourroux iTunes RSS
>
CO2 : ça chauffe entre l'Europe et les constructeurs européens Crédit Image : MARTIN BUREAU / AFP | Crédit Média : Florian Martin | Durée : | Date : La page de l'émission
Florian Martin Journaliste RTL

Le Parlement européen s'apprête à voter dans quelques semaines les objectifs d'émissions polluantes pour 2030. L'objectif est de faire diminuer de 30% le rejet de CO2 de nos voitures. L'idée est excellente, mais certains y voient une nouvelle mesure irréaliste, loin de la réalité du marché. Et on peut dire que ça chauffe sérieusement avec l'Association européenne des constructeurs.

Le patron de cette association, un certain Carlos Tavarez, le big boss de PSA, est à cran. Selon lui, il est impossible d'atteindre ce résultat avec le peu de soutien actuel des États membres. Pour atteindre ces objectifs, il faudrait que les ventes de voitures électriques représentent au minimum 30% du marché global dans 12 ans.

On frôle le fantasme quand on pense que cette technologie ne représentait que 1% des achats en France l'année dernière. De fait, la transition est trop brutale pour beaucoup de constructeurs.

L'électrique pas assez développé en Europe

Il y a donc une sorte de décalage entre la demande des automobilistes et les nouvelles mesures et les constructeurs doivent faire l'arbitre entre les deux. Bien sûr, tous investissent dans l'électrique, mais sans coup de pouce avec l'amélioration des infrastructures comme les bornes de recharge, le système est bancal.

D'ailleurs 80% des bornes en Europe sont reparties entre quatre pays : l'Allemagne, la France, le Royaume-Uni et Pays-Bas. En Roumanie par exemple, on en compte à peine 150 dans tout le territoire.

À lire aussi
Des pompes à carburants (illustration) consommation
Hausse du prix des carburants : comment trouver la station la moins chère ?

De plus, le coût d'une voiture électrique à l'achat est très élevé. Même avec les aides, les prix sont exorbitants par rapport au pouvoir d'achat des automobilistes. Si on analyse le marché, 85% des véhicules électriques et hybrides rechargeables sont vendus dans seulement six pays d'Europe, ceux au PIB par habitant le plus élevé. 

L'idée des constructeurs est donc très simple : avant de penser à imposer des mesures écologiques, il faudrait peut-être faciliter l'accès aux nouvelles technologies.

La cerise sur le capot :

Tous les exemplaires de l'Alpine ont été vendus, il parait donc impossible d'en approcher une. Il y a pourtant une bonne nouvelle pour les passionnés du genre. puisque parmi les propriétaires, il y a un certain Hertz.

La société de location vient d'en acheter deux. Vous pourrez donc la louer pour quelques jours dès cet été dans les agences de la porte Maillot à Paris et à l'aéroport de Nice, pour les tarifs on vous tient très vite au courant.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Auto Pollution Europe
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7793663303
CO2 : ça chauffe entre l'Europe et les constructeurs européens
CO2 : ça chauffe entre l'Europe et les constructeurs européens
L'Association des constructeurs européens estime que les objectifs d'émissions polluantes pour 2022 sont difficilement tenables.
https://www.rtl.fr/actu/conso/co2-ca-chauffe-entre-l-europe-et-les-constructeurs-europeens-7793663303
2018-06-06 23:07:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/HNfv9b58n8paFPDGZw3exA/330v220-2/online/image/2018/0516/7793398813_paris-est-souvent-victime-de-pics-de-pollution-illustration.jpg