1 min de lecture Monnaie virtuelle

Bitcoin : vous pourrez bientôt payer avec une monnaie virtuelle dans les magasins

Une trentaine d'enseignes comme Décathlon, Boulanger, Cultura ou Maisons du Monde accepteront les paiements en Bitcoins à partir de 2020.

>
Bitcoin : vous pourrez bientôt payer avec une monnaie virtuelle dans les magasins Crédit Image : AFP | Crédit Média : RTL | Date :
L'Eco and You - Martial You
Martial You édité par Nicolas Barreiro

Le Bitcoin est aujourd'hui l'une des monnaies les plus connues sur ce marché. Cette monnaie virtuelle correspond à de l'argent dématérialisé que l'on achète et que l'on stocke dans un coffre-fort numérique.

Cette notion de monnaie virtuelle paraît encore abstraite pour ceux qui font leur courses tous les jours, mais cela va bientôt changer. Dès l'année prochaine, une trentaine de grandes enseignes comme Décathlon, Boulanger, Cultura ou Maisons du Monde permettront à leurs clients de payer avec ces monnaies virtuelles.

À partir de 2020, 25.000 magasins vont proposer ce mode de paiement en France. Pour se procurer cette cryptomonnaie, il suffit de se rendre sur une plateforme officielle et y acheter des Bitcoins. Quelques centimes de bitcoins a priori pour commencer car un bitcoin vaut en ce moment 8.865 euros.

Vous avez alors un portefeuille numérique sur lequel est stocké la somme et quand vous passez à la caisse, vous posez votre téléphone sur un terminal de paiement adapté qui débite votre compte.

Avantages et inconvénients

À lire aussi
Illustration Facebook Connecté
Libra : pourquoi l'Europe fait barrage à la cryptomonnaie de Facebook

L'intérêt, et le risque aussi, c'est que cette monnaie ne passe par aucune banque. Elle est certifiée par des milliers d'ordinateurs en réseau répartis dans le monde entier. Votre achat est donc anonyme à la différence d'un paiement par carte bancaire. C'est pour ça qu'on dit qu'il finance aussi l'économie parallèle ou le blanchiment. Et vous ne payez aucune commission bancaire.

Pour les commerçants, c'est très intéressant aussi car il n'ont aucun frais sur ces transactions à la différence du service carte bancaire. Le phénomène est encore très marginal mais on estime que 3 à 6% des Français possèdent déjà des Bitcoins.

Les États voient d'un très mauvais œil cette monnaie apatride d'autant que Facebook veut aussi lancer la sienne pour assurer les paiements dans le monde entier entre ses 2 milliards de fidèles.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Monnaie virtuelle Consommation Achat
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants