1 min de lecture Auto

Auto : Christophe nous parle de sa passion des voitures "à la limite du fétichisme"

En pleine tournée pour son dernier album, le chanteur Christophe s'est confié sur sa passion des voitures.

auto radio Auto-Radio Christophe Bourroux iTunes RSS
>
Auto-Radio du 06 octobre 2019 Crédit Image : AFP / Archives | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Christophe Bourroux
Christophe Bourroux édité par William Vuillez

La passion des voitures anciennes touche tout le monde. Avec nous ce dimanche, un grand fan qui participera le week-end prochain au salon Automédon, dédié aux belles mécaniques au Bourget près de Paris. Et pas n'importe qui, puisque c'est une star de la chanson : le chanteur Christophe.

"J'ai eu la chance à l'âge de 20 ans, de vivre pleinement ma passion, l'amour pour les voitures, à la limite du fétichisme", explique le chanteur. "Depuis 2000, je ne conduis plus puisque je n'ai plus de permis et comme je suis contre le permis à points je ne le repasse pas", ajoute-t-il.

"Ma première c'était une Austin Cooper S, après j'ai eu la chance d'avoir une Lamborghini. J'en ai eu 4 parce que Jean-Pierre Beltoise m'en a cassé une. Un routier à qui je l'avais prêté dans un petit village m'en a cassé une", raconte Christophe. "Ensuite j'en ai eu une que j'ai adoré, c'était la Ferrari GT B2, après j'ai eu une Ac Cobra", poursuit le chanteur qui précise qu'il n'a "jamais planté une voiture".

Quant à une potentielle "carrière de pilote", il répond : "Je n'aime pas les carrières. Je ne fais pas de carrières de rien du tout, je vis sur ma route de l'instinct et de l'instantané et ça se passe pas mal comme ça depuis 67 ans, donc je continue".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Auto Chanson Christophe
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants