1 min de lecture Alimentation

VIDÉO - Le saucisson est-il dangereux pour la santé ?

Les Français aiment le saucisson, ils en consomment plus d'un kilo par an et par personne. Mais ce produit du terroir est source d'inquiétude depuis que l'OMS a dénoncé en 2015 le caractère potentiellement cancérogène de la charcuterie.

>
Le saucisson dangereux pour la santé? Crédit Image : M6 / Martin Gabriels Choé Michelon David Ségal et Emmanuel Michel | Crédit Média : M6 / Emmanuel Michel Chloe Michelon Martin Gabriels et David Ségal | Date :
Logo de la chaîne M6
La rédaction de M6 et Sophie Merle

Les Français dévorent 70.000 tonnes de saucisson chaque année. C'est la petite touche salée sympa qui change des chips ou des bretzels. Pourtant, la star de l'apéritif est de plus en plus décriée d'un point de vue santé.

La composition du saucisson est pourtant simple : viande de porc, sel marin, ail, poivre et noix de muscade. Rien de plus, mais sur de nombreuses étiquettes, certains conservateurs sont affichés: nitrites de sodium ou nitrate de potassium.

Or selon un rapport de l'Organisation mondiale de la santé daté de 2015, le nitrate de potassium rendrait cette viande cancérogène, responsable du cancer du colon. 

Les additifs favorisent le développement du cancer

Les scientifiques ont découvert que lors de la digestion, nitrate de potassium et nitrite de sodium réagissent avec le fer naturellement présent dans la viande, et créent une molécule qui peut se fixer dans notre intestin et favoriser le développement du cancer.

À lire aussi
De la viande et des saucisses au barbecue (illustration) été
Barbecue : 4 anecdotes pour pouvoir briller lors des soirées d'été

4 ans après ces révélations, tous les grands groupes du secteur continuent pourtant d'utiliser ces additifs. À Dany-Barnville, le fabricant de saucisson Stéphane Malendrain utilise cet additif dans certains saucissons à la chair moelleuse car il permet d'empêcher le développement des bactéries.

L'Agence nationale de sécurité sanitaire des aliments recommande de ne pas manger plus de 25 g de charcuterie par jour et par personne. Mais pour le moment, ces additifs restent autorisés dans la fabrication de saucisson.

La recherche à l'aide des fabricants

Les chercheurs de l'Institut national de recherche agronomique planchent sur l'avenir de la charcuterie. À Toulouse, les équipes du docteur Fabrice Pierre ont découvert que les effets cancérogènes des additifs peuvent être supprimés grâce à un anti-oxydant, comme la vitamine E.

Ils travaillent main dans la main, avec les grands industriels pour les aider à modifier leur recette. Mais avant de voir des saucissons aux anti-oxydants dans nos rayons, il faudra attendre au moins 5 ans.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Alimentation Sécurité alimentaire Cancer
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants