1 min de lecture Cancer

Une cellule découverte par des chercheurs pourrait traiter tous les cancers

VU DANS LA PRESSE - Des chercheurs gallois ont découvert une nouvelle partie de notre système immunitaire capable de neutraliser tout type de cellules cancéreuses. Une première dans la lutte contre cette maladie.

Modèle 3D de cellule de cancer du pancéas
Modèle 3D de cellule de cancer du pancéas Crédit : CTIBiotech
Florise Vaubien
Florise Vaubien Journaliste

L’équipe de chercheurs de l’Université de Cardiff (Royaume-Uni) a découvert qu’une cellule T présente dans le sang scanne le corps pour détecter des menaces potentielles à éliminer et pourrait permettre de guérir tous les cancers. Ce lymphocyte interagit avec une molécule appelée MR1 à la surface de chaque cellule du corps humain. Celle-ci signale ensuite au système immunitaire le métabolisme déformé à l’intérieur d’une cellule cancéreuse.

Les thérapies contre le cancer des cellules T existent déjà mais ciblaient, jusqu’ici, un nombre limité de cancers. Or, cette nouvelle découverte amènerait à guérir les cancers des poumons, du sein, du côlon, de la peau, des os, de la prostate, des ovaires, du rein, du col de l’utérus et du sang. “Nous sommes les premiers à décrire un lymphocyte T qui trouve MR1 dans les cellules cancéreuses – ce qui n’a jamais été fait auparavant”, a déclaré Garry Dolton, un chercheur à la BBC

>
1/4. Le cancer du sein : l'annonce Crédit Média : RTL Originals | Durée : | Date :

Des nouveaux traitements attendus

Les chercheurs de l’Université de Bâle en Suisse, Lucia Mori et Gennaro De Libera, ont reconnu le fort potentiel de cette recherche. “Nous sommes très enthousiasmés par les fonctions immunologiques de cette nouvelle population de cellules T et l’utilisation potentielle de leurs TCR dans la thérapie cellulaire tumorale”, ont-ils déclaré. 

Daniel Davis, professeur d’immunologie à l’Université de Manchester a, quant à lui, rappelé qu'il s'agit d'une recherche "très fondamentale" mais qui n'est pas encore au point en matière de traitement. "Il ne fait aucun doute que c’est une découverte très excitante, à la fois pour l'avancée de nos connaissances de base sur le système immunitaire et pour la possibilité de futurs nouveaux médicaments, (...) mais cette recherche reste encore éloignée des traitements réels pour les patients”, a-t-il conclu. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Cancer Découverte Maladie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants