2 min de lecture IVG

Un syndicat de gynécologues menace "d'arrêter les IVG" s'il n'est pas reçu par Buzyn

Le Syndicat national des gynécologues, qui avait déjà fait scandale sur la question de l'IVG en 2018, menace de ne plus pratiquer ces actes s'il n'est pas "entendu" par la ministre de la Santé.

Une femme s'apprête à passer un examen gynécologique (illustration)
Une femme s'apprête à passer un examen gynécologique (illustration) Crédit : IStock/Getty Images
103029000663527498057
Eléanor Douet

Un syndicat de gynécologues, le Syndicat national des gynécologues-obstétriciens de France (Syngof), est sous le feu des critiques. Estimant ne pas être entendu pas Agnès Buzyn, il menace "d'arrêter les IVG si la ministre de la Santé refuse de nous recevoir". C'est ce qui est écrit noir sur blanc dans un mail adressé aux 1.600 adhérents de l'organisation et diffusé sur les réseaux sociaux.

"Préparez-vous donc à ce que le syndicat vous donne l'ordre d'arrêter les IVG si la ministre de la Santé refuse de nous recevoir", peut-on lire. Un message jugé "inadmissible" mercredi par la ministre de la Santé Agnès Buzyn, qui a "condamné" une "prise en otage des femmes".

Cette menace découle d'une demande adressée au gouvernement pas le Syngof et qui n'a pourtant rien à voir avec l'interruption volontaire de grossesse. Concrètement, le syndicat réclame que le fonds de garantie de la profession soit désormais étendue aux sinistres déclarés entre 2002 et 2012, déplorant que ce ne soit pas le cas actuellement.

À lire aussi
La profession de gynécologues sous le feu des projecteurs IVG
Menace de "grève des IVG" : un syndicat de gynécologues fait marche arrière

Pour que cela soit d'actualité, le Syngof a proposé qu'un amendement soit ajouté au projet de loi Santé, porté par la ministre de la Santé et en débat à l'Assemblée nationale.

L'organisation assume totalement cette menace, dès plus critiquables, auprès de franceinfo. "Si on ne fait pas des menaces qui inquiètent la société, nous ne sommes pas entendus, se défend l'ancien président du Syngof, le docteur Jean Marty, en charge de cette question. Je n'ai personnellement aucun problème avec l'IVG, c'est notre activité. Je souhaite que la menace ne s'applique pas, mais s'il n'y a rien dans la loi, on le fera."

"Aucun problème avec l'IVG" et pourtant. Ce n'est pas la première fois que le syndicat doit s'expliquer sur sa position vis-à-vis de l'IVG. En septembre dernier, son président avait affirmé à l'émission Quotidien ne plus la pratiquer. "Les choses auxquelles je ne crois pas, je ne les fais plus (...) Nous ne sommes pas là pour retirer des vies", avait indiqué le docteur Bertrand de Rochambeau. Une sortie avec laquelle le Syngof avait pris ses distances, précisant que le Dr. de Rochambeau s'était "exprimé en son nom et non au nom du Syngof". Avant de préciser que le syndicat ne remettait pas en cause l'IVG.

Ce qu'il a de nouveau fait ce mercredi. Une explication et une précision qui n'ont toutefois pas suffi. Ainsi, le Conseil de l'ordre des médecins a publié un communiqué pour affirmer que "menacer de priver les femmes de l'accès à l'IVG est totalement contraire à la déontologie médicale".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
IVG Avortement Gynécologie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7797199960
Un syndicat de gynécologues menace "d'arrêter les IVG" s'il n'est pas reçu par Buzyn
Un syndicat de gynécologues menace "d'arrêter les IVG" s'il n'est pas reçu par Buzyn
Le Syndicat national des gynécologues, qui avait déjà fait scandale sur la question de l'IVG en 2018, menace de ne plus pratiquer ces actes s'il n'est pas "entendu" par la ministre de la Santé.
https://www.rtl.fr/actu/bien-etre/un-syndicat-de-gynecologues-menace-d-arreter-les-ivg-s-il-n-est-pas-recu-par-buzyn-7797199960
2019-03-13 17:41:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/Rsog7wwy6hqOkLIsHM9aTg/330v220-2/online/image/2019/0313/7797199973_une-femme-s-apprete-a-passer-un-examen-gynecologique-illustration.jpg