1 min de lecture Biodiversite

Qu'est-ce que l'ambroisie, responsable de nombreuses allergies ?

ÉCLAIRAGE - Le pollen de l'ambroisie est responsable de certains "rhumes des foins". L'Anses cherche des solutions pour endiguer son développement.

Un plan d'ambroisie dans la banlieue de Lyon (illustration)
Un plan d'ambroisie dans la banlieue de Lyon (illustration) Crédit : KONRAD K/SIPA
Coline Daclin Journaliste

Vous subissez chaque année le traditionnel et embêtant "rhume des foins" ? C'est peut-être à cause de l'ambroisie. Ou plus exactement, à son pollen, émis généralement à la fin de l'été. 

L'ambroisie est une plante adventice, ou "mauvaise herbe", qu'on trouve dans de nombreux endroits en France, en particulier dans le Rhône, l’Isère, la Drôme ou encore la Nièvre et le Cher. Elle se développe dans certaines cultures agricoles, comme celles de tournesol ou de maïs, et le long des cours d’eau et les bords de route. Deux sortes d'ambroisie existent en France : l’ambroisie à feuilles d’armoise et l'ambroisie trifide. On les reconnait à leurs feuilles minces et découpées, et leurs fleurs qui forment des sortes de petits épis.

En plus de causer des allergies, l'ambroisie est envahissante, et cause des problèmes en agriculture et pour la biodiversité. Les autorités sanitaires françaises cherchent donc à lutter contre elle. Ce vendredi 4 décembre, L'Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) a publié un rapport sur le sujet.

Selon l'Anses, l'ambroisie coûterait ainsi entre 59 et 186 millions d’euros par an de prise en charge médicale, et entre 10 et 30 millions d’euros par an de pertes de production, liées aux arrêts de travail. En plus de cela, "un accroissement de ces coûts est attendu à l’avenir, en raison de l’élargissement prévu des zones infestées par l’ambroisie", soutient l'agence sanitaire. 

À lire aussi
pollens
Allergie aux pollens : qu'est-ce que le rhume des foins et comment le traiter ?

Elle propose donc des mesures contre cette plante. Parmi les recommandations, l'intensification de la surveillance, la sensibilisation des professionnels de santé et des personnes allergiques, ou encore "une réglementation spécifique et coordonnée localement" dans les zones ou l'ambroisie est en phase de développement.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Biodiversite Agriculture Santé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants