2 min de lecture Société

Michel Cymes serait curieux d'ouvrir le tombeau de Napoléon Ier

Aux dernières nouvelles, l'Empereur Napoléon Ier n'est pas vraiment en grande forme (il est mort en 1821 !). Au nom de la recherche médicale, Michel Cymes aimerait qu'on ouvre son cercueil.

CYMES_245300 Ça va Beaucoup Mieux Michel Cymes
>
Michel Cymes serait curieux d'ouvrir le tombeau de Napoléon Ier Crédit Image : AFP / Archives, Patrick Kovarik | Crédit Média : RTLNet | Date :
La page de l'émission
CYMES_245300
Michel Cymes et Loïc Farge

Je ne sais pas ce que vous faites le dimanche. Mais moi, après avoir pédalé, il m'arrive de faire un tour au musée.

Je me baladais récemment aux Invalides, où se trouve le Musée de la guerre. Comme tout le monde, je me suis arrêté devant le tombeau de Napoléon et - ne me demandez pas pourquoi, je n'en sais rien - je me suis demandé à quoi ressemblerait l'Empereur si on ouvrait son cercueil aujourd'hui.

Ce qui m'a fait me poser cette question, c'est toute la littérature à laquelle a donné lieu son rapatriement de l'île de Saint-Hélène. Napoléon meurt en 1821. Les Anglais ne l'embaument pas et l'enterrent de manière un peu particulière. Ils mettent ses viscères, son cœur et son estomac dans des soupières du service impérial qui sont soudées.

À lire aussi
Un agent de la ville sale la chaussée aux abord du Sacré Cœur à Paris. neige
DIAPORAMA - Météo : les images de la France sous la neige

Le corps, lui, est placé dans un premier cercueil, qui est mis dans un deuxième cercueil, lequel est mis dans un troisième cercueil, et enfin dans un quatrième cercueil. Au total, quatre cercueils emboîtés les uns dans les autres façon poupées russes : un en fer, un en bois, un en acajou et un en plomb qui est scellé.

Les bactéries pas à la fête avec l'Empereur

Dix-neuf ans plus tard, en 1840, les Anglais acceptent de nous le rendre. Exhumation du corps. Et là, surprise : on s'attend à ne trouver qu'un squelette, et on trouve une dépouille plutôt bien conservée.

La conservation peut-elle s'expliquer par le quadruple cercueil ? C'est une possibilité. la putréfaction d'un corps, c'est l'affaire des bactéries. Il semble qu'avec Napoléon, les bactéries n'aient pas été à la fête. À partir du moment où il y a fermeture hermétique du cercueil, l'air ne rentre plus à l'intérieur. Or certaines bactéries ont besoin d'oxygène pour se reproduire.

Par ailleurs, quand un organisme cesse de vivre les bactéries qui pullulent dans l'intestin ont tendance à se régaler avant d'attaquer l'estomac et le cœur. Sauf que dans le cas de Napoléon ces deux organes ont été mis dans des soupières. Enfin, après l'autopsie de Napoléon le corps a été aspergé d'alcool. Et l'alcool, ça tue les bactéries. 

La thèse de la saponification

Sinon il y a une autre explication : la saponification. C'est un phénomène relativement fréquent de conservation spontanée du corps, parce que le gras du cadavre se transforme en une sorte de cire savonneuse. Dans le jargon de la médecine légale, on parle de "graisse de cadavre". Cela fonctionne d'autant mieux qu'on se trouve dans un milieu privé d'oxygène.

Notez qu'il y a un autre cas célèbre dans l'histoire de l'Humanité : celui du pape Jean XXIII. En 2001, pour sa béatification, on a ouvert son triple cercueil, trente-sept ans après sa mort. Et il avait plutôt bonne mine.

Qui de Napoléon si on ouvrait le tombeau aujourd'hui ? Alors là je demande à voir, car 200 ans c'est long. Si ça se trouve, on trouverait un type qui n'a jamais vu les plaines d'Austerlitz. Car vous savez comme moi que certains historiens sont persuadés que les Anglais nous ont rendu un autre corps que celui de Napoléon.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Société Napoléon Médecine
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7792286114
Michel Cymes serait curieux d'ouvrir le tombeau de Napoléon Ier
Michel Cymes serait curieux d'ouvrir le tombeau de Napoléon Ier
Aux dernières nouvelles, l'Empereur Napoléon Ier n'est pas vraiment en grande forme (il est mort en 1821 !). Au nom de la recherche médicale, Michel Cymes aimerait qu'on ouvre son cercueil.
https://www.rtl.fr/actu/bien-etre/michel-cymes-serait-curieux-d-ouvrir-le-tombeau-de-napoleon-7792286114
2018-02-16 11:08:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/t9f5E23FGlA2Jqny_bDXfg/330v220-2/online/image/2018/0216/7792289863_le-tombeau-de-napoleon-se-trouve-au-musee-des-invalides-a-paris.jpg