2 min de lecture Démographie

Michel Cymes nous livre le secret du village italien des papys centenaires

Bien décidé à faire de chacun d'entre nous un centenaire, le médecin Michel Cymes nous emmène dans le petit village italien d'Acciaroli, qui détiendrait un secret de longévité.

Ca va beaucoup mieux - Michel Cymes Ça va Beaucoup Mieux Michel Cymes iTunes RSS
>
Michel Cymes nous livre le secret du village italien des papys centenaires Crédit Image : AFP / Archives, MARIO LAPORTA | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
CYMES_245300
Michel Cymes et Loïc Farge

Cela vous dirait de vivre centenaire et en bonne santé ? J'ai une destination à vous proposer : Acciaroli. C'est un village italien qui se trouve au sud de Naples, à mi-chemin entre la mer et un parc naturel.

Autant vous dire que la pollution n'est pas là-bas franchement un problème. Et c'est sans doute l'une des explications du record dont peut témoigner ce village de quelque 700 âmes. Plus de 10% de la population y est centenaire.

Quel est leur secret ? C'est la question que se sont posé des chercheurs italiens et américains. Ils se sont rendus sur place et se sont penchés sur le mode de vie de ces champions de la longévité. Résultat : quatre pistes qui constituent autant de motifs d'espérance pour nous tous, pauvres mortels.

L'alimentation

La première piste : l'alimentation. On est au cœur d'une région où le régime méditerranéen est une seconde nature : peu de viande, beaucoup de poisson, des légumes. Ce qu'il faut retenir, c'est que les habitants d'Acciaroli font ce qu'ils mangent.

À lire aussi
La dépression (Photo d'illustration) psychologie
Burn-out écologique : pourquoi certains couples ne veulent pas d'enfants

Le poisson est pêché à quelques encablures de là. Ils élèvent eux-mêmes les lapins et les poulets. Ils se baissent pour cueillir les herbes - à commencer par le romarin, dont on dit qu'il est bon pour le cerveau. L'huile d'olive, c'est la leur : ils la produisent.

Bref, nos trompe-la-mort se gavent de produits du terroir. Ce qui confirme une règle d'or de l'alimentation saine : mangez ce que vous voulez, mais faites-le vous-même.

La génétique

La deuxième piste ? La génétique, qu'on ne peut pas écarter. Mais cela demande à être confirmé par les études que ne manqueront pas de faire les chercheurs qui se penchent sur la population de ce village où non seulement on croise un centenaire à chaque coin de rue, mais où, en plus, on ne sait pas ce qu'est la maladie d'Alzheimer.

l'activité physique

La troisième piste - je vous le donne en mille ! : l'activité physique. On ne s'ennuie pas à Acciaroli : on va à la pêche, on jardine, on bricole, et surtout on se balade dans le village dont les ruelles sont escarpées. Ça monte, ça descend, ça remonte et ça redescend. C'est le genre d'effort dont l'organisme vous récompense quand vous le faites.

Activité sexuelle

La quatrième piste ? Les chercheurs ont sondé les habitants. Et figurez-vous que dans ce village, on a une activité sexuelle plus importante que la moyenne.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Démographie Italie Seniors
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants