2 min de lecture Société

Michel Cymes avertit : "On peut mourir des complications d'une otite"

Le médecin Michel Cymes se penche sur une maladie a priori banale, mais qui s'est récemment avérée mortelle pour une jeune femme de 19 ans : l'otite. Elle prépare parfois un foyer infectieux.

CYMES_245300 Ça va Beaucoup Mieux Michel Cymes
>
Michel Cymes avertit : "On peut mourir des complications d'une otite" Crédit Image : SIPA | Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
CYMES_245300
Michel Cymes et Loïc Farge

Si on ne peut pas mourir d'une otite, on peut en revanche mourir des complications d'une otite. Une jeune fille de 19 ans y a succombé le 23 février à Lyon. Ce cas est extrêmement rare. Il doit nous convaincre, si besoin était, qu'un diagnostic n'est jamais facile à établir.

Initialement, la jeune femme se présente aux urgences de l'hôpital Édouard-Herriot avec une otite. Elle a 39 de fièvre. On lui prescrit des antalgiques et des antibiotiques. C'est après que les choses se compliquent.

Quelques jours passent pendant lesquels les symptômes perdurent. Elle se met à vomir. On l'examine une deuxième fois puis, quelques heures plus tard, une troisième fois. Et là il semble que tout aille mieux. La température a diminué, elle ne vomit plus, la pression artérielle est normale, l'examen neurologique ne révèle rien. Donc elle rentre chez elle.

À lire aussi
Un gilet jaune géant a été installé sur la façade de la mairie de Morbecque, dans le Nord carburants
17 novembre : une mairie du Nord affiche un immense gilet jaune sur sa façade

Mais quelques jours plus tard, chez elle, elle sombre dans le coma avant de décéder. La suite de l'affaire appartient à la justice, puisque sa mère a porté plainte contre l'hôpital qui, de son côté, considère avoir agi dans les règles de l'art.

L'otite n'est qu'une porte d'entrée

On a une explication. Certains patient ont des otites un peu compliquées, parfois des otites chroniques qui, à force, grignotent l'os jusqu'à provoquer un abcès dans le cerveau. C'est ce qui semble s'être produit pour cette jeune femme. L'autopsie a conclu a un abcès cérébral mortel.

Mais encore une fois, ce genre de scénario est assez rare. En tout cas dans les pays développés. On le rencontre plutôt dans certains pays pauvres.

Qui dit otite dit infection dans la cavité qui se situe juste derrière le tympan. Or cette cavité voisine avec le nerf facial, les centres de l'équilibre ou de l'audition, le cerveau, les méninges. Cela fait quand même pas mal de complications possibles. Dans ce contexte, l'otite est juste une porte d'entrée. Elle prépare un foyer infectieux.

Après, si les méninges sont touchées, vous risquez la méningite, qui peut être mortelle. Si l'oreille interne est atteinte, c'est la surdité qui guette. Et ainsi de suite.

Les bactéries prennent la porte de service

Comment faire pour ne pas tenter le diable ? Consulter le plus vite possible, bien sûr. Mais préalablement à cela, agir dès que vous sentez pointer le rhume. Utilisez du sérum à l'eau de mer pour faire place nette dans vos narines. Faites-le plusieurs fois par jour, mouchez-vous.

L'oreille est un organe particulier. Les bactéries qui la menacent utilisent rarement l'accès principal, parce que le tympan forme une sorte de barrière. Elles sont fourbes : elles empruntent la porte de service, c'est-à-dire la fosse nasale, qui communique derrière avec l'oreille. Autant le savoir et les attendre au bon endroit, c'est-à-dire sur la porte de vos tourments.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Société Maladie Médecine
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7792618132
Michel Cymes avertit : "On peut mourir des complications d'une otite"
Michel Cymes avertit : "On peut mourir des complications d'une otite"
Le médecin Michel Cymes se penche sur une maladie a priori banale, mais qui s'est récemment avérée mortelle pour une jeune femme de 19 ans : l'otite. Elle prépare parfois un foyer infectieux.
https://www.rtl.fr/actu/bien-etre/michel-cymes-avertit-on-peut-mourir-des-complications-d-une-otite-7792618132
2018-03-14 10:42:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/0kaQPjdJ4Gtg8dv_Lg54_w/330v220-2/online/image/2017/1220/7791508523_vue-de-l-oreille-d-un-enfant.jpg