3 min de lecture Santé

Maladie de Lyme : 3 conseils pour se protéger des tiques

Ces petits parasites peuvent transmettre des maladies en se logeant sous l'épiderme. Découvrez les précautions à prendre pour se prémunir de leur morsure.

Des randonneurs (illustration)
Des randonneurs (illustration) Crédit : ALLILI MOURAD/SIPA
Clarisse Martin
Clarisse Martin
et Camille Kaelblen

C'est un fléau qui revient chaque été. Le 20 juin, la Haute autorité de santé (HAS) a publié des recommandations au sujet de la maladie de Lyme et les autres pathologies transmises par les tiques, des petits parasites qui se nourrissent du sang des animaux et des humains.

La HAS reconnaît notamment l'existence de symptômes "persistants et non expliqués" (douleurs musculaires, maux de tête, fatigue...) chez des patients qui se disent victimes de cette maladie. Elle recommande que ceux-ci soient pris en charge au niveau thérapeutique.

Pour l'autorité, l'objectif est "d'éviter l'errance diagnostique" à des patients qui pourraient se sentir victimes de rejet et de déni de la part du circuit médical. Certaines associations et des médecins réclament en effet la reconnaissance de formes chroniques de la maladie de Lyme, bien que leur existence soit controversée.

À lire aussi
La cigarette est toujours à l'origine d'un décès sur huit en France santé
Journée sans tabac : patchs, thérapies, applis... Les conseils pour arrêter de fumer

Depuis plusieurs années, la maladie de Lyme est prise très au sérieux par les autorités. En septembre 2016, Marisol Touraine, alors ministre de la Santé sous le quinquennat de François Hollande, avait lancé un plan national pour lutter contre la maladie de Lyme et les maladies transmises par les tiques. L'application "Signalement Tique", permettant à chaque citoyen de signaler et géolocaliser une piqûre de tique et de recevoir des conseils de prévention, avait également été lancée en juillet 2017.
Mais pourquoi les tiques font-elles si peur ? À première vue, ce petit insecte peut sembler inoffensif. Pourtant, sa morsure le rend difficilement délogeable une fois qu'il est installé. Le risque réside surtout dans le fait d'oublier la tête dans la peau, car la tique est capable de se régénérer. En contact avec le sang des êtres vivants dont elle se nourrit, il peut transmettre des maladies infectieuses comme la maladie de Lyme.

Il existe néanmoins des moyens et des précautions à prendre pour se prémunir d'une morsure de tiques. Et si un tel incident se produit, il n'est pas forcément dangereux pour la santé de la personne mordue.

1- Enduire les zones exposées de produits répulsifs

Avant tout, il est nécessaire de porter des vêtements adaptés. Le risque de croiser la route des tiques est plus grand en forêt ou dans les herbes hauts. Ainsi, lors d'une randonnée, il est plus sage de porter des chaussures fermées ainsi que des vêtements longs qui protègent la peau. Si l'on improvise un pique-nique à l'ombre d'un arbre, il est aussi conseillé d'emporter un tissu comme une nappe pour éviter d'être à même le sol.

Il existe également des produits répulsifs à appliquer sur le corps. Des sprays, par exemple, peuvent être achetés dans des pharmacies et parapharmacies. Faciles d'utilisation, ils peuvent permettre de repousser l'installation des parasites. Santé Magazine conseille des produits à base d'eucalyptus citronné, aussi connu sous le nom de Citriodiol. Une substance aussi utilisée pour éloigner les moustiques.

2- Porter une vigilance accrue à sa peau et aux potentielles tiques

Au retour d'une randonnée ou d'une sieste au soleil, il est important de ne pas perdre à l'esprit le risque d'installation d'une tique. La morsure n'était pas forcément perceptible sur le moment, il est nécessaire d'inspecter ses vêtements, et les zones du corps qui auraient pu entrer en contact avec les petites bêtes indésirables. Les tiques affectionnent particulièrement les recoins du corps où elles peuvent se cacher, comme les plis de la peau ou le cuir chevelu. 

3- Se procurer un "tire-tiques" à utiliser en cas de morsure

Si malgré toutes les précautions prises, une tique a élu domicile quelque part sur l'épiderme, son installation n'est pas une fatalité. Parfois une simple douche peut suffire à faire tomber une tique mal accrochée. Si l'eau chaude n'y fait rien, des petits outils peuvent aider à éradiquer le parasite. Il est possible de se procurer dans n'importe quelle pharmacie un tire-tiques. 

L'instrument permet de saisir la tête de la tique. Santé Magazine recommande de ne pas avoir recours à de l'alcool, autrefois préconisé pour "endormir" l'insecte. Cela favoriserait les régurgitations, et avec elles la transmission des potentiels virus pour lesquels des antibiotiques peuvent être nécessaires, note le médecin Michel Cymes. Une fois la tique saisie avec l'instrument, il faut tourner doucement dans le sens inverse des aiguilles d'une montre. Un geste qui permet d'ôter entièrement l'insecte, et non seulement son corps.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Santé Randonnée Vacances
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7789390675
Maladie de Lyme : 3 conseils pour se protéger des tiques
Maladie de Lyme : 3 conseils pour se protéger des tiques
Ces petits parasites peuvent transmettre des maladies en se logeant sous l'épiderme. Découvrez les précautions à prendre pour se prémunir de leur morsure.
https://www.rtl.fr/actu/bien-etre/maladie-de-lyme-3-conseils-pour-se-proteger-des-tiques-7789390675
2017-07-18 15:33:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/8S3DdDeYW8TQVxGpL7ooOA/330v220-2/online/image/2017/0718/7789391098_des-randonneurs-illustration.jpg