1. Accueil
  2. Actu
  3. Bien-être
  4. Hôpital : "Les malades ont des choses à nous dire", affirme Martin Hirsch
1 min de lecture

Hôpital : "Les malades ont des choses à nous dire", affirme Martin Hirsch

INVITÉ RTL - Le directeur de l'AP-HP Martin Hirsch salue le plan santé présenté par Emmanuel Macron, notamment le rapprochement entre médecins "de ville" et hôpitaux, ainsi que la notation des établissements de santé par les patients.

Martin Hirsch le 12 janvier 2015 (archives).
Martin Hirsch le 12 janvier 2015 (archives).
Crédit : KENZO TRIBOUILLARD / AFP
Évaluation des hôpitaux : "Les malades ont des choses à nous dire", affirme Martin Hirsch
06:06
Thibaut Deleaz

Emmanuel Macron a présenté son plan santé mardi 18 septembre et veut notamment rapprocher les médecins "de ville" des hôpitaux. "On s'attaque à un sujet majeur qui est un problème en France depuis des années", salue sur RTL Martin Hirsch, directeur de l'Assistance publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP).

"Un patient qui a une maladie qui peut durer des années (...) peut avoir un séjour à l'hôpital et être renvoyé chez lui sans savoir vers qui se tourner pour la suite", explique Martin Hirsch. Une séparation dont "les médecins souffrent", assure-t-il. "Ils aspirent à arrêter de travailler dans leur coin."

Quant à l'évaluation des hôpitaux par les patients, proposée par Emmanuel Macron, le directeur de l'AP-HP trouve l'idée bonne. "Ces enquêtes, on les fait déjà. Les patients nous disent par exemple que l'alimentation n'est pas bonne", ce que l'hôpital peut corriger, explique Martin Hirsch.

"Les malades sont des gens censés comme les autres, qui ont des choses à nous dire", souligne-t-il. "C'est normal qu'un hôpital ne soit pas noté que par des experts mais aussi par ceux qui y vont."

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/