2 min de lecture Coronavirus

Déconfinement : Cymes appelle les Français à consulter un ophtalmologue

Téléphone, tablette, ordinateur... Pendant le confinement, le meilleur ami de l'homme était indéniablement l'écran. 3 Français sur 5 ont ainsi doublé leur temps passé devant les écrans.

Michel Cymes Ça va Beaucoup Mieux Michel Cymes iTunes RSS
>
Déconfinement : Cymes appelle les Français à consulter un ophtalmologue Crédit Image : AFP / Archives, MEHDI FEDOUACH | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
CYMES_245300
Michel Cymes édité par Marie Gingault

Pendant le confinement, qui se prolonge pour certains en raison de sa progressivitéchacun aura bien remarqué que le meilleur ami de l’homme, c’était… l’écran ! Celui de l’ordinateur, de la tablette, du smartphone, peu importe, du moment qu’il nous permet de maintenir le lien avec l’autre, nous occupe ou nous permet tout simplement de télétravailler. Or nous avons suffisamment dit que cet écran était mortifère pour les yeux, (qu’il fatigue quand on en abuse), qu’il conviendrait à présent de se préoccuper de l’état de notre vue. 


Je pense que ça ne ferait de mal à personne de consulter un ophtalmologiste, sachant que 3 Français sur 5 ont augmenté leur temps passé devant les écrans depuis le début de la pandémie et qu'il y a fort à parier que cela ait laissé des traces. J’ajoute que le confinement a privé de lumière naturelle pas mal d’entre nous, ce qui a pour effet d’allonger le globe oculaire, ce qui favorise la myopie.

Faire consulter les plus jeunes

J'en remets même une couche en précisant que la consommation d’alcool et l’absence de pratique sportive sont néfastes à notre vue. Bref, si vous n’avez jamais vu d’ophtalmo, c’est le moment ou jamais. Surtout pour les plus petits… Car en France, sauf cas particulier, il est assez rare qu’un enfant aille chez l’ophtalmo avant 6 ans. Mais on devrait y penser dès les premières années. Parce que les plus petits ont ceci de particulier que quand ils voient mal, ils ne le savent pas forcément. Ils ne disposent pas de références comme les adultes. 

Des adultes pour lesquels les problèmes de vue sont aussi, parfois, asymptomatiques. C’est toute la différence avec les kilos en trop. Au sortir du confinement, on a très vite appris que les Français avaient pris 2,5 kilos en moyenne. Sur ce plan-là, les choses sont plus mesurables. Pour la vue, c’est difficile de dire qu’ils ont perdu 1 dixième à l’œil droit et 2 dixièmes à l’œil gauche, les choses sont moins décelables.

55 jours d'attente en moyenne

À lire aussi
Un Indien porte un masque en or pour se protéger du coronavirus coronavirus
Coronavirus en Inde : il se fait fabriquer un masque en or pour se protéger

Consulter un ophtalmologiste est donc une bonne initiative, à laquelle il va néanmoins falloir allier la patience. En effet, il faut en moyenne compter 55 jours d'attente avant d'obtenir un rendez-vous

À ce propos, parce que c’est vrai que ce délai reste un problème, je signale qu’un décret gouvernemental prévoit ce qu’on appelle une délégation de tâche. En pratique, cela veut dire que désormais, les opticiens ont la possibilité de renouveler votre ordonnance. Ils le font en liaison avec le médecin ophtalmo. Cela permettra de désengorger un peu les cabinets d’ophtalmologie. 

Concernant votre ordonnance, il faut qu’elle date de moins d’un an pour les moins de 16 ans et moins de trois ans pour la tranche d’âge comprise entre 16 et 42 ans. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Confinement Bilan
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants