2 min de lecture Coronavirus France

Covid-19 : les masques des supermarchés moins protecteurs que ceux des pharmacies ?

VU DANS LA PRESSE - Les masques chirurgicaux vendus dans la grande distribution sont généralement de "type I", alors que ceux en pharmacie sont le plus souvent des masques de "type II ou IIR", au plus grand "pouvoir de filtration bactérienne".

Une femme portant un masque chirurgical (Image d'illustration).
Une femme portant un masque chirurgical (Image d'illustration). Crédit : Juraj Varga
Sarah Ugolini
Sarah Ugolini

Les masques vendus en supermarchés sont-ils moins efficaces que ceux commercialisés par les pharmacies ? Oui si on en croit David Abenhaim, président du groupement Pharmabest, un réseau de 95 pharmacies. Il fustige la qualité des masques vendus dans les rayons des supermarchés. 

"Ce qui est important, c'est surtout ce qu'on donne au consommateur, il s'agit de matériel médical", assure-t-il auprès de Business Insider. Selon lui, les masques jetables vendus dans la grande distribution sont généralement de "type I", alors que ceux mis à la vente par les pharmaciens sont plutôt des masques de "type II ou IIR". Le président du groupement Pharmabest estime donc "que le consommateur puisse faire la différence" car selon lui, "le type I c'est le masque basique, la filtration bactérienne n'est pas totale". 

Une différence d'efficacité que tend à relativiser l'AFNOR médical. Le directeur de son unité business Anthony Delamotte assure qu'un masque de type II filtre à 98% les bactéries, là ou un masque de type I vendu en supermarchés ne les filtre qu'à hauteur de 95%. 3% d'écart qui ne seraient pas majeurs dans la lutte contre la propagation du virus selon Anthony Delamotte. 

La différence de protection reste très faible entre un masque de type II et un de type I

Anthony Delamotte, président de l'unité business de l'AFNOR médical à Business Insider.
Partager la citation

Il insiste surtout sur le bon usage des masques par les utilisateurs. "In fine, la différence de protection reste très faible entre un masque de type II et un masque de type I, et le point majeur repose surtout sur la manière dont le porteur applique son masque sur la bouche et sur son nez", martèle-t-il. De manière pragmatique, "porter un masque de type I de manière adéquate et en respectant un maximum d’étanchéité avec les voies respiratoires protègera toujours mieux qu’un masque de type II ou IIR mal positionné sur la bouche et/ou sur le nez". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus France Épidémie Pharmacie
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants