1 min de lecture Canada

Covid-19 : Au Québec, la police peut s'assurer que les gens ne reçoivent pas d'invités

VU DANS LA PRESSE - Face à la hausse du nombre de cas de coronavirus au Canada, les forces de l'ordre pourront entrer chez les habitants suspectés d'avoir des invités chez eux.

Des passants vêtus d'un masque au Québec, en proie à la pandémie de nouveau coronavirus
Des passants vêtus d'un masque au Québec, en proie à la pandémie de nouveau coronavirus Crédit : DAVID HIMBERT / HANS LUCAS / HANS LUCAS VIA AFP
Félix Roudaut
Félix Roudaut

"Les chiffres sont sans appel : on doit prendre nos responsabilités, on doit prendre des décisions difficiles." Inquiet face à la forte hausse du nombre de cas de nouveau coronavirus au Québec, le Premier ministre de cette province canadienne, François Legault, a annoncé lundi 28 septembre de nouvelles restrictions pour les régions de Montréal et Québec qui passent au plus haut niveau d'alerte pendant 28 jours.

Les bars, restaurants, cinémas, musées et bibliothèques notamment seront fermés du 1er au 28 octobre dans trois régions, dont la métropole Montréal et la capitale Québec, passées au seuil d'alerte rouge. Autre mesure annoncée : l'interdiction pure et simple de recevoir des invités à son domicile. Et pour s'assurer que la règle soit bien respectée, les policiers vont pouvoir pénétrer dans les résidences privées, rapporte le quotidien canadien La Presse dans un article relayé jeudi 1er octobre par Ouest-France.

"Il n'y aura pas de chasse aux sorcières"

Ce n'est pas pour autant que les forces de l'ordre vont pouvoir s'inviter chez les gens. "Les policiers ne vont pas commencer à cogner aux portes au hasard, il n’y aura pas de chasses aux sorcières. Les policiers vont le faire seulement s’ils ont des motifs de croire que la loi n’est pas respectée", explique ainsi François Legault.

Pour intervenir, les forces de l'ordre pourront intervenir après une plainte de voisins où s'ils constatent une infraction durant l'une de leurs patrouilles. Si l'habitant refuse d'ouvrir sa porte, "les policiers vont pouvoir recevoir un 'télémandat' d’un juge, le soir même, pour être capable de donner un 'constat d’infraction'", poursuit le Premier ministre. Tout contrevenant s'expose à une amende de 1 000 dollars canadiens, soit 640 euros.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Canada Coronavirus Épidémie
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants