1 min de lecture Météo

Canicule : comment protéger les bébés des fortes températures ?

ÉCLAIRAGE - Les températures estivales arrivent sur la France à partir du lundi 27 juillet. Face à la hausse du mercure, il faut être attentif à la protection des bébés.

>
Canicule comment protéger les bébés de la chaleur Crédit Image : DIDIER PALLAGES / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date :
Ryad Ouslimani
Ryad Ouslimani
Journaliste RTL

La hausse des températures, qui vont atteindre des niveaux largement supérieurs aux 30 degrés, est l'occasion de rappeler qu'il faut prendre soin des personnes les plus fragiles. S'il est souvent question des personnes âgées, dont les mairies prennent soin, via des plans dédiés, il ne faut surtout pas négliger les bébés, qui souffrent aussi des chaleurs estivales étouffantes. 

Éric Saban, pédiatre à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine), explique au micro de RTL comment protéger les plus jeunes des fortes températures. "Pour les bébés, la tenue habituelle pour ce temps : les laisser en couche. On les brumise, et on peut aussi leur donner des bains d'eau tiède pour les rafraîchir. Pas des bains à 37°C comme les bains habituels mais des bains un peu plus frais à 32 ou 33 degrés". Dans le même temps, il faut limiter les sorties à l'extérieur : "Une demi-heure par jour, aux heures les plus fraîches, tôt le matin ou tard le soir". 

Pour les plus petits d'entre eux, "il n'est pas obligé de leur donner beaucoup d'eau en plus de leur biberon. Car elle est faite pour compenser les pertes dues à la transpiration", selon Éric Saban, "les biberons réguliers suffisent, les bébés dépensent peu d’énergie dans la journée, 3 ou 4 gorgées d'eau entre deux biberons suffisent".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Météo Canicule Bébé
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants