1 min de lecture Santé

Alcoolisme : des chercheurs expérimentent le sevrage... par laser

Contrairement au tabac, il n'existe aucun substitut pour sevrer la dépendance à l'alcool. Des chercheurs auraient trouvé un moyen de se désintoxiquer en désactivant certains neurones.

Il faut une à deux heures pour éliminer un verre d'alcool
Il faut une à deux heures pour éliminer un verre d'alcool Crédit : iStock / Getty Images Plus
Leia Hoarau
Leia Hoarau
Journaliste

Hormis certains médicaments, dont l'efficacité est variable selon les patients, et qui entraînent de forts effets secondaires, il n'existe aucun moyen de se désintoxiquer de l'alcool. Mais c'était sans compter la nouvelle arme des chercheurs : le laser. 

L'expérience a été menée sur des rats, et les résultats semblent prometteurs. Des chercheurs du Scripps Research Institute (États-Unis) assurent avoir réussi à inverser la dépendance à l'alcool de rats en désactivant certains de leurs neurones.

Publiés le 18 mars dans la revue scientifique Nature Communications, les travaux des chercheurs expliquent ce procédé innovant. Ils ont commencé par identifier, chez le rat, la partie du cerveau, nommée noyau central de l'amygdale, à l'origine de la dépendance à l'alcool. Des fibres optiques y ont ensuite été implantées pour désactiver les neurones de la zone par laser.

Une technique disponible dans 15 à 30 ans

Et l'effet a été spectaculaire. "Les rats sont immédiatement retournés à leur niveau de consommation pré-dépendance : l'envie de boire avait totalement disparu", explique Giordano de Guglielmo, neuroscientifique membre de l'équipe de recherche, interviewé par Futura-Sciences

À lire aussi
La cigarette est toujours à l'origine d'un décès sur huit en France santé
Journée sans tabac : patchs, thérapies, applis... Les conseils pour arrêter de fumer

De plus, le concept est totalement réversible : une fois les neurones réactivés, les rats retournent à leur dépendance. En outre, les effets secondaires, tels que l'irritabilité et les tremblements, ont également été réduits. Bien que cette découverte constitue un grand pas dans la lutte contre l'alcoolisme, son applicabilité chez l'Homme reste encore une hypothèse lointaine : cette technique de laser ne sera pas disponible avant 15 à 30 ans, explique le scientifique. 

En attendant l'arrivée sur le marché de ce nouveau moyen de sevrage, d'autres méthodes sont en cours d'expérimentation. Ainsi, le CHU de Dijon est l'un des premiers de France à tester une nouvelle thérapie basée sur des stimulations crâniennes.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Santé Alcoolisme Découverte scientifique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7797302419
Alcoolisme : des chercheurs expérimentent le sevrage... par laser
Alcoolisme : des chercheurs expérimentent le sevrage... par laser
Contrairement au tabac, il n'existe aucun substitut pour sevrer la dépendance à l'alcool. Des chercheurs auraient trouvé un moyen de se désintoxiquer en désactivant certains neurones.
https://www.rtl.fr/actu/bien-etre/alcoolisme-des-chercheurs-experimentent-le-sevrage-par-laser-7797302419
2019-03-27 14:47:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/kl3CuopN9qg6HFL8J5CfNA/330v220-2/online/image/2018/1228/7796067392_il-faut-une-a-deux-heures-pour-eliminer-un-verre-d-alcool.jpg