3 min de lecture Sexo

Tout savoir sur le point G, cette "légende" du plaisir féminin

MASTERS OF SEX - Au même titre que son cousin le clitoris, le point G reste encore aujourd'hui un mystère bien trop gardé du corps humain.

Et si le point G cessait d'être un mythe ?
Et si le point G cessait d'être un mythe ? Crédit : Kristina Flour/Unsplash
ArièleBonte
Arièle Bonte

"Jamais partie du corps n'aura autant été sujette à controverse et surtout à débats idéologiques". Dans Libres !manifeste "pour s'affranchir des diktats sexuels" (1), Ovidie consacre un chapitre au "point G", une zone du corps humain à l'histoire plus que mouvementée. 

Tantôt rejetée ou brandie comme symbole même de l'orgasme dit "vaginal" (expression qui, nous le rappelons, n'a pas lieu d'être), cette partie du corps est nommée ainsi depuis les année 80, rappelle l'auteure de Libres !. Un hommage à Ernst Gräfenberg, médecin allemand et auteur de travaux et recherches gynécologiques, mort en 1957, soit bien avant que le point G ne trouve son nom dans les écrits scientifiques. 

À lire aussi
Un calendrier de l'avant qui doublera vos plaisirs Sexo
Sexe : découvrez ce calendrier de l'Avent doublement orgasmique

Alors que le clitoris vient tout juste (et enfin !) de sortir de l'ombre du vagin en faisant pour la première fois son apparition dans un manuel scolaire, le point G reste quant à lui un éternel oublié du plaisir féminin quand son existence n'est tout simplement pas remise en question. Pour mettre un terme aux idées reçues, Girls fait le point... G.

1. Une arme du plaisir qui existe réellement

Ovidie l'écrit dans son manifeste, le point G est "la seule partie de l'anatomie dont on se demande encore si elle existe alors qu'elle est pourtant visible, accessible et sensible". Il est grand temps d'en finir avec ce mythe que certaines femmes "trouvent" leur point G tandis que d'autres y sont insensibles.

Cette zone n'a rien d'une chimère et se situe à 4 cm environ de l'entrée du vagin, en direction du pubis. Un peu moins lisse, peut-être rugueuse chez certaines femmes, elle se détecte au toucher, ce qui demande une grande écoute de ses sensations physiques pour la sentir. 

Les sexologues recommandent en général de s'essayer à sa stimulation en solitaire avant d'envisager de l'explorer à deux. Mais là encore, chaque personne est différente et si vous souhaitez plonger à la découverte de ce plaisir avec votre partenaire, ne vous retenez surtout pas. 

>
Le Point G : comment le stimuler? Date :

2. La preuve que le plaisir n'est pas "que" cérébral

Pour Ovidie, auteure et réalisatrice ouvertement féministe, "affirmer que le point G est une légende" revient à infantiliser les femmes qui éprouvent du plaisir via cette zone. 

On revient alors sans cesse à cette manie qu'ont certaines personnes de renvoyer le plaisir féminin à quelque chose "d'invisible" et de "cérébral", souligne Ovidie, en opposition au plaisir masculin qui est quant à lui, bel et bien visible (l'érection, l'éjaculation... On ne vous fait pas de dessin). 

Devons-nous encore rappeler qu'un clitoris est, au même titre qu'un pénis, lui aussi en érection au moment de l'excitation ? Et que, tout comme les hommes, toutes les femmes peuvent éjaculer

3. Il est responsable de l'éjaculation féminine

6 à 36% des femmes ont déjà fait l'expérience de l'éjaculation féminine (selon différentes études) et, surprise, on la doit à la stimulation du fameux point G ajouté au lâcher-prise que certaines femmes s'interdisent, de peur d'uriner. 

"C'est dommage de s'en passer, tu te prives d'un pallier supplémentaire de plaisir", confiait à Girls Noémie (ce prénom a été modifié) pour un témoignage sur le sujet. 

4. Des positions pour mieux le stimuler

Si l'on ne fait pas dans la quête de performance, il est vrai que certaines positions sexuelles favorisent la stimulation du point G notamment la levrette, l'Andromaque ou encore le papillon. De quoi réviser vos classiques du Kamasutra...

5. Le pendant féminin de la prostate ?

Si les femmes ont leur point G, les hommes ont de leur côté leur point... P, à savoir la prostate. Cette zone est en charge de sécréter le sperme mais aussi (et surtout) de donner du plaisir aux hommes lorsqu'elle est stimulée par le toucher. À la différence de son pendant féminin, la prostate n'a jamais été décriée ou reléguée au rang de mythe. Étrange, non ? 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Sexo Sexualité Sexe
Pour ne rien manquer
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7790750113
Tout savoir sur le point G, cette "légende" du plaisir féminin
Tout savoir sur le point G, cette "légende" du plaisir féminin
MASTERS OF SEX - Au même titre que son cousin le clitoris, le point G reste encore aujourd'hui un mystère bien trop gardé du corps humain.
http://www.rtl.fr/girls/love/tout-savoir-sur-le-point-g-cette-legende-du-plaisir-feminin-7790750113
2017-11-01 10:02:00
http://media.rtl.fr/cache/WSB9xqXMU38RMwbhdYSV0w/330v220-2/online/image/2017/1031/7790753449_et-si-le-point-g-cessait-d-etre-un-mythe.jpg