4 min de lecture Sexe

6 questions sur la masturbation féminine

Non, on ne perd pas sa virginité en se masturbant, et oui tout le monde devrait essayer, parce que ça rend la vie un peu plus belle. Et que surtout, il n'y a aucune honte à cela.

Dans "The To-Do List", Aubrey Plaza découvre les joies de la masturbation
Dans "The To-Do List", Aubrey Plaza découvre les joies de la masturbation Crédit : Tiberius Film
MorganeGiuliani
Morgane Giuliani
Journaliste RTL

Ah, la masturbation. Cette pratique qui remonte à la nuit des temps (rappelons que récemment, un godemichet en bois vieux de 250 ans a été retrouvé en Pologne, eh oui mesdames) provoque encore des émules. Sujet à fanfaronnerie pour nos amis les garçons, mais encore souvent tabou chez les filles, la masturbation est pourtant un merveilleux moyen de connaître mieux son corps et sa sexualité. Bien sûr, ce n'est pas une pratique qui va soi. Il faut l'appréhender, essuyer des tentatives ratées et explorer. Surtout, beaucoup de questions nous submergent quand on n'y connaît rien. Voici les plus courantes, et l'humble avis de Girls :

1- Est-ce qu'on perd sa virginité en se masturbant ?

Là-dessus, il est temps de  ce grand mythe de la perte de virginité. On nous a mis en tête beaucoup de bêtises à son sujet, du genre "seule la pénétration fait perdre la virginité", "il faut forcément saigner lors du premier rapport sexuel" ou encore "ton hymen est forcément déchiré lors de ta première fois". Pour rappel, Girls avait abordé le sujet de l'hymen lors d'un précédent papier rétablissant quelques vérités au sujet de la sexualité

Pour commencer : il n'y a pas qu'une manière de "perdre sa virginité" (déjà le terme est dérangeant, parce qu'il sous-entend que quelque chose manque). Pourquoi ? Tout dépend de ce que chacune d'entre nous entend par là. Prenons l'exemple des lesbiennes ne pratiquant pas du tout la pénétration (que ce soit avec les doigts ou des sex toys), peut-on autant dire qu'elles sont vierges, alors qu'elles ont une sexualité ? Réponse : non. Cela vaut pour la masturbation : si vous considérez que cela est plus qu'un préliminaire, mais un acte sexuel à part entière, alors oui, vous "perdez votre virginité" en vous faisant du bien. Et cela n'a rien de terrible. Vraiment pas.

À lire aussi
Extrait du film "Wonder Woman", avec Lynda Carter dans le rôle-titre. News
Wonder Woman est-elle queer ?

2- Comment ça marche la masturbation ?

C'est tout sauf simple. Enfin, techniquement, si. Comme on l'a déjà dit, le clitoris est l’organe sexuel féminin dont la partie visible - un centimètre seulement - est située au-dessus de vos “petites lèvres”, là où elles se rejoignent. Il se prolonge ensuite avec deux “tuyaux” rigides, entourant le vagin et l’urètre. En d'autres termes : stimuler le clitoris, c'est ce qui va vous faire du bien partout. 

Pour se masturber, il y a plusieurs options : soit on utilise un ou plusieurs doigts (qui pénètrent ou non le vagin, ou avec lequel on caresse nos lèvres), soit on peut avoir recours à un sextoy. Troisième possibilité : que notre partenaire mette la main à la pâte (humour, quand tu nous tiens). 

3- Est-ce que je dois éviter de me masturber quand j'ai mes règles ?

Alors oui, le cliché selon lequel avoir une once de vie sexuelle pendant nos règles est dégoûtant a encore la vie dure. Pourtant, il n'y a rien de sale à vouloir se faire plaisir, même pendant les quelques jours où a lieu ce processus naturel

Si on a peur de s'en mettre plein les mains, on peut mettre un tampon ou une coupe menstruelle, qui empêcheront le sang de couler. Cependant, on veille à ne pas les enfoncer trop loin, si on est plutôt du genre à aimer la masturbation avec pénétration par les doigts. Sinon : on s'allonge sur une petite serviette éponge pour ne pas ruiner nos draps, ou on se lance sous la douche. Oui parce que, ô miracle : le sang part avec l'eau. Magie. 

4- Et si je n'ai jamais utilisé de tampons ?

Pas de soucis, moussaillon. Bien sûr, les premières fois risquent de ne pas être des plus agréables. Et c'est bien normal, puisque vous vous lancez dans un territoire inexploré, et qui ne demande qu'à être découvert. Vous aurez peut-être une sensation de "fermeture", ce qui est normal, vu que rien ni personne n'est jamais venu s'aventurer de ce côté de votre anatomie, qui avait jusqu'alors vécu paisiblement. Pour vous aider, vous pouvez utiliser du lubrifiant, et n'avoir recours qu'à un seul doigt. Bien sûr, si une grosse douleur se fait ressentir, vous arrêtez de suite.

5- Est-ce que ça fait de moi une fille facile ?

Tout comme les filles qui préfèrent les histoires sans lendemain aux longues relations : non, vous masturbez ne fait pas de vous une "fille facile". La sexualité est une expérience personnelle, qui ne regarde que vous. Personne n'a à vous juger à ce sujet. 

6- Est-ce normal de ne pas avoir envie de se masturber ?

On ne le dira jamais assez, mais en matière d'amour et de sexualité, le timing est très important. Chacune vit cet apprentissage à son rythme, quand elle en a envie. C'est vraiment important. Si vous ne ressentez pas une espèce de besoin pressant à assouvir dans votre culotte, il n'y a pas de soucis. Il viendra certainement (ou pas, mais ce n'est pas bien grave) un jour, et quand ce sera le cas, vous le saurez.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Sexe Psycho Migration Love
Pour ne rien manquer
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7778658103
6 questions sur la masturbation féminine
6 questions sur la masturbation féminine
Non, on ne perd pas sa virginité en se masturbant, et oui tout le monde devrait essayer, parce que ça rend la vie un peu plus belle. Et que surtout, il n'y a aucune honte à cela.
http://www.rtl.fr/girls/love/6-questions-sur-la-masturbation-feminine-7778658103
2015-06-09 18:41:00
http://media.rtl.fr/cache/tSbalUerPdugN9w3yq5fdA/330v220-2/online/image/2015/0609/7778664155_dans-the-to-do-list-aubrey-plaza-decouvre-les-joies-de-la-masturbation.PNG