4 min de lecture Sexo

Journée mondiale de l'orgasme : 6 manières de jouir autrement

MASTERS OF SEX - À l'occasion de la Journée mondiale de l'orgasme ce mercredi 21 décembre, la rédaction de "Girls" s'attaque aux idées reçues : on peut atteindre l'orgasme grâce à des techniques qui ne sont pas toujours sexuelles.

Natalie Portman dans "Black Swan"
Natalie Portman dans "Black Swan" Crédit : Capture d'écran
Ceciledeseze75
Cécile De Sèze
Journaliste RTL

Pour réussir à jouir, il faut commencer par connaître son corps. Les sexologues sont presque tous d'accord sur ce point. Ce n'est pas à l'autre de vous faire du bien, c'est à vous de lui montrer comment vous fonctionnez pour prendre votre pied. Pour le savoir, il faut avoir une certaine compréhension de ses désirs, de ses envies, de ses plaisirs... L'anorgasmie, qui consiste à ne pas atteindre l'orgasme, touche plus de femmes qu'on ne l'imagine. Mais ce n'est pas une fatalité. 

La majorité du temps, l'anorgasmie est due à une méconnaissance de ses organes de plaisir et de la manière de procéder pour bien les stimuler. Il faut savoir aussi que l'orgasme sexuel à proprement parler n'est pas le seul qui existe. Plus rares mais véritables, d'autres manières de jouir existent, à commencer par la stimulation cérébrale. Une manière de jouir qui n'est pas sexuelle.

La stimulation cérébrale

Annie Sprinkle, ancienne actrice porno et docteure en sexualité humaine a été la première à pointer une réalité : la femme peut jouir dans son sommeil. Une jouissance qui ne se déclenche que par l'imagination, ou le rêve. Et oui, le cerveau est donc bien capable d'atteindre l'orgasme sans stimulation physique. Mais ce petit miracle peut également arriver alors que l'on est éveillée.

À lire aussi
Cette vidéo rend justice au clitoris, l'organe du plaisir Sexo
VIDÉO - Clitoris : tout comprendre sur cet organe en un court-métrage

Certaines personnes témoignent par exemple en avoir fait l'expérience en visionnant une vidéo ASMR (Autonomous Sensory Meridian Response ou réponse automatique des méridiens sensoriels). Il s'agit d'une sensation physique que l'on a plus ou moins tous expérimentée en entendant la voix de son crush du moment par exemple : des frissons qui descendent de la nuque tout au long de la colonne vertébrale, accompagnés de picotements dans le crâne. Dans ce cas de figure, ce sont les sons qui provoquent l'orgasme.

Après les rêves et les sons, il existe encore d'autres manières de stimuler un orgasme cérébral.

L'orgasme tantrique

Le tantrisme c'est d'abord un courant spirituel né en Inde, il y a plus de 1000 ans. Son but : atteindre un niveau d'éveil total. Pour ce faire, il utilise des techniques de respiration et de méditation approfondies et cherche à stimuler tous les sens du corps, y compris les sens dits charnels. C'est pourquoi le tantrisme est parfois assimilé à une pratique sexuelle. En particulier parce qu'il existe des orgasmes "tantriques".

Pour atteindre cet état d'extase, tous les sens doivent donc être en éveil et tout le corps stimulé. On ne se concentre pas sur les parties génitales habituelles. Exit les seins, les fesses et le clitoris ; et coucou à toutes les autres parties corporelles qui deviennent alors érogènes. Cet orgasme serait, d'après différents témoignages, jusqu'à trois fois plus puissant que l'orgasme sexuel "classique".

Le coregasme

Aussi surprenant que cela puisse paraître, le sport peut également mener à l'orgasme. C'est un peu "pendant l'effort, le réconfort". Musculation, yoga ou même marche, les scientifiques ont découvert que les femmes pouvaient expérimenter ce qu'il ont appelé le "coregasme" (une contraction de "core" pour "muscles" en anglais et "gasme" pour "orgasme").

Le ressenti serait similaire à la jouissance que l'on connaît sous la couette, mais il est déclenché par la sollicitation des muscles abdominaux et des cuisses. Ainsi, le fait de contracter ces muscles de manière intense et en même temps provoquerait une stimulation des branches internes du clitoris.

Le megagasm

C'est une jouissance rare. Malheureusement. Le megagasm est un terme inventé par Annie Sprinkle pour définir une sorte d'orgasme total. Très difficile à avoir et surtout sans aucune garantie, il serait néanmoins favorisé par une stimulation de plusieurs zones érogènes en même temps. Au niveau de la durée, il pourrait se prolonger seulement quelques minutes comme plusieurs heures. Et surtout, le plaisir serait à la fois physique et émotionnel. 

L'orgasme "de la peau"

C'est un organe qui compte 600.000 récepteurs sensoriels du toucher et 200.000 récepteurs de la température. C'est pourquoi la peau peut nous offrir des sensations insoupçonnées et insoupçonnables.

L'orgasme épidermique ou orgasme de la peau est en fait assez peu différent de l'orgasme par stimulation cérébrale. Il se déclare surtout par le sens de l'ouïe, notamment l'écoute de la musique (Someone Like You d'Adele, un classique). Les frissons qui parcourent la peau et donnent la chair de poule constituent ce que les chercheurs appellent l'orgasme épidermique. Il peut être déclenché par l'écoute d'une certaine musique mais aussi par le toucher, le goût, le bruit... Pour notre plus grand plaisir, la radio britannique BBC avait mis au point une playlist qui provoquerait ces sensations.

La méditation orgasmique

L'organisation OneTaste a mis en place des ateliers un peu particuliers. Il s'agit de réunions où l'on se fait masser le clitoris par une personne de sexe opposé devant d'autres personnes qui nous regardent tout en méditant. Mieux vaut ne pas être trop pudique. Mais cet exercice consiste à prendre conscience pleinement du désir.

Selon le site Méditation orgasmique, la version française, avec cette pratique inhabituelle "l'orgasme se redéfinit et devient un état". "Pendant 15 minutes, il/elle caresse le clitoris de son/sa partenaire. De haut en bas, parfois si légèrement et lentement que le mouvement en est à peine perceptible. Et observer... sans but, ni jugement, ni comparaison les sensations et émotions...ensemble", explique encore la page du site. À méditer, donc.

>
Argent - Méditation Orgasmique -Coaching Slow Sex - Les solution ou les excuses ?
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Sexo Sexe
Pour ne rien manquer
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7785228307
Journée mondiale de l'orgasme : 6 manières de jouir autrement
Journée mondiale de l'orgasme : 6 manières de jouir autrement
MASTERS OF SEX - À l'occasion de la Journée mondiale de l'orgasme ce mercredi 21 décembre, la rédaction de "Girls" s'attaque aux idées reçues : on peut atteindre l'orgasme grâce à des techniques qui ne sont pas toujours sexuelles.
http://www.rtl.fr/girls/love/journee-mondiale-de-l-orgasme-6-manieres-de-jouir-autrement-7785228307
2016-10-14 07:00:00
http://media.rtl.fr/cache/Lr7DFELcuWuPmAgr9gsZqA/330v220-2/online/image/2016/1011/7785232581_natalie-portman-dans-black-swan.JPG