2 min de lecture Primaire Les Républicains

Primaire Les Républicains : Bruno Le Maire tacle les "cons" qui dévoilent leur futur gouvernement

Bruno Le Maire s'en prend à ses rivaux qui ne cachent pas les noms de ceux qui les accompagneraient en cas de victoire. Un tacle à peine voilé à l'encontre de Nicolas Sarkozy, dont le ticket avec François Baroin est connu de tous.

Bruno Le Maire, 46 ans, député et ancien ministre de l'Agriculture
Bruno Le Maire, 46 ans, député et ancien ministre de l'Agriculture Crédit : AFP / VALERY HACHE
103029000663527498057
Eléanor Douet

Bruno Le Maire rêve de l'Élysée. Avant d'y arriver, il doit remporter la primaire de la droite et du centre. Depuis des mois, il mène une campagne active pour se faire connaître du plus grand nombre et partager sa vision de la France. Nul ne doute que le candidat réfléchit déjà à l'équipe qu'il voudrait voir entrer avec lui au pouvoir. Mais contrairement à ses rivaux, il ne donnera aucun nom. "On ne dévoile pas son équipe avant la primaire, il ne faut pas être con !", lâche Bruno Le Maire dans les colonnes de L'Express, ce mercredi 29 juin. Une pique, sans nul doute, adressée à Nicolas Sarkozy. En effet, le président des Républicains va selon toute vraisemblance proposer un ticket avec François Baroin comme premier ministre et devrait utiliser ce soutien lors de son entrée en campagne.


"Le ministre le plus difficile à trouver est celui de l'Éducation nationale, qui devra réussir l'autonomie des établissements et casser le monopole syndical ; pour l'Économie, les Finances et l'Emploi, il faut quelqu'un d'aussi crédible que George Osborne (premier secrétaire anglais, ndlr) ou Wolfgang Schäuble (ministre des Finances allemand, ndlr)", indique Bruno Le Maire. Les ministres de l'Intérieur, la Justice et les Affaires étrangères sont, pour le candidat, des postes-clés. 

En revanche, le député de l'Eure a plus d'incertitude quant au ministère de la Défense, qu'il considère être une prérogative essentiellement élyséenne. Il dévoilera ses ambitions dans ce domaine le 11 juillet prochain. Contrairement à Nathalie Kosciusko-Morizet, le troisième homme de la primaire des Républicains ne prône pas la suppression du poste de premier ministre. "Le choix devra se porter sur quelqu'un de très politique, pour construire un lien solide avec les députés. Mais c'est là qu'il y a le plus de bons profils à droite".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Primaire Les Républicains Bruno Le Maire Nicolas Sarkozy
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7783901387
Primaire Les Républicains : Bruno Le Maire tacle les "cons" qui dévoilent leur futur gouvernement
Primaire Les Républicains : Bruno Le Maire tacle les "cons" qui dévoilent leur futur gouvernement
Bruno Le Maire s'en prend à ses rivaux qui ne cachent pas les noms de ceux qui les accompagneraient en cas de victoire. Un tacle à peine voilé à l'encontre de Nicolas Sarkozy, dont le ticket avec François Baroin est connu de tous.
http://www.rtl.fr/actu/politique/primaire-les-republicains-bruno-le-maire-tacle-les-cons-qui-devoilent-leur-futur-gouvernement-7783901387
2016-06-29 14:08:03
http://media.rtl.fr/cache/LAkpEdnmRndy3lee4uXBOw/330v220-2/online/image/2014/1127/7775617597_bruno-le-maire-en-meeting-a-frejus-le-27-novembre-2014-s-est-dit-certain-d-etre-present-au-second-tour-de-la-presidence-de-l-ump.jpg