2 min de lecture Présidentielle 2017

Primaire de la gauche : Pierre Laurent veut un vote "à l'automne"

Le secrétaire national du Parti communiste invite le PS à écouter les électeurs de gauche. Il réclame une primaire avant l'hiver.

Pierre Laurent, en avril 2014.
Pierre Laurent, en avril 2014. Crédit : FRANCOIS GUILLOT / AFP
Nicolas Ledain et AFP

Et si François Hollande n'était pas candidat en 2017 ? Le chef de l'État a lui-même évoqué la possibilité de ne pas se représenter s'il ne gagnait pas son combat contre le chômage. De plus, le scénario d'une primaire de la gauche, rejeté très clairement pas l’exécutif il y a quelques semaines, devient de plus en plus crédible. Le Parti socialiste a notamment participé au comité d'organisation d'une primaire de la gauche la semaine dernière. Dimanche 21 février, Jean-Christophe Cambadélis, le premier secrétaire national du parti à la rose, a déclaré dans le JDD qu'une consultation devait être organisée à l'hiver prochain. Il défend la nécessité d'avoir un candidat unique à l'élection présidentielle tout en précisant que selon lui, le choix le plus crédible reste le président de la République.

Dans la journée, Pierre Laurent a protesté contre la volonté du PS d'imposer "sa règle du jeu" et son "timing", le secrétaire national du PCF estime que cette primaire doit avoir lieu "à l'automne". "Il y a des gens à la direction du PS, dont Jean-Christophe Cambadélis, qui passent leur temps à nous dire, non pas : 'il faut une primaire', mais 'il faut une primaire dont la règle du jeu soit fixée par le timing et ce que décidera éventuellement François Hollande'", a affirmé le sénateur sur France Inter. Pierre Laurent a ajouté que les électeurs qui demandent la primaire ne veulent pas d'une ligne dictée par le PS. Il invite à l'organisation de débats citoyens l'été prochain afin d'établir "un socle politique partagé, pas un programme, un socle minimum qui garantirait une sorte de droit d'entrée dans la primaire."

Il faudra convaincre Jean-Luc Mélenchon

Pierre Laurent ne s'est pas opposé à une participation de François Hollande à cette primaire mais il estime que "si la gauche va à l'élection présidentielle avec un représentant qui défend le bilan du quinquennat actuel, (...) la gauche va être éliminée". Si primaire il y a, se posera aussi la question de la position de Jean-Luc Mélenchon qui a déjà annoncé sa candidature à la présidentielle. Le secrétaire national du Parti communiste a reconnu que cela constituait un "problème" et invite le député européen à revoir sa position dans une interview accordée à Libération.

À lire aussi
Julien Dray, ancien député PS de l'Essonne (illustration) présidentielle 2017
Julien Dray est l’invité de RTL ce lundi 22 mai

Un avis partagé par François de Rugy qui a aussi plaidé pour l'organisation d'une primaire à gauche dans cette même journée. Invité d'iTélé, le président du parti Écologistes ! estime que ce vote permettrait à François Hollande de se "relégitimer" avant la présidentielle s'il venait à l'emporter. Le député n'exclut pas de se présenter à ce scrutin.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Présidentielle 2017 Parti communiste Primaire PS
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7781997438
Primaire de la gauche : Pierre Laurent veut un vote "à l'automne"
Primaire de la gauche : Pierre Laurent veut un vote "à l'automne"
Le secrétaire national du Parti communiste invite le PS à écouter les électeurs de gauche. Il réclame une primaire avant l'hiver.
http://www.rtl.fr/actu/politique/primaire-de-la-gauche-pierre-laurent-veut-un-vote-a-l-automne-7781997438
2016-02-22 01:56:00
http://media.rtl.fr/cache/97fRBclWYgNpMeC4X5IdXQ/330v220-2/online/image/2014/0825/7773887114_000-par7843075.jpg