Présidentielle 2017 : "Jean-Luc Mélenchon ne va pas pouvoir jouer en solo trop longtemps", estime Alba Ventura

REPLAY - REPLAY / ÉDITO - Le cofondateur du Parti de gauche, qui a lancé sa campagne, s'inspire du succès de Bernie Sanders aux États-Unis.

Jean-Luc Mélenchon le 23 août 2015. >
Présidentielle 2017 : "Jean-Luc Mélenchon ne va pas pouvoir jouer en solo trop longtemps", estime Alba Ventura Crédit Image : THOMAS SAMSON / AFP | Crédits Média : RTL | Durée : | Date :
1/

Il y a une semaine, il avait surpris tout le monde en annonçant sa candidature à la prochaine présidentielle. Pour la première fois depuis cette déclaration, le Parti de gauche et le Parti communiste organisent une rencontre ce mardi 16 février. Mais Jean-Luc Mélenchon ne sera pas là. Pourquoi faire ? L'intéressé est au-dessus des partis. Cela ne l'intéresse plus tout ça. Il marche sur l'eau. Il vit cela comme une mission. Il est dans une démarche ultra-personnalisée. D'ailleurs, vous n'avez pas remarqué ? En 2012, son site s'appelait "placeaupeuple2012.fr". Aujourd'hui, c'est "jlm2017.fr". Tout a changé.

Jean-Luc Mélenchon se dit que c'est sa dernière campagne. Il va avoir 65 ans. Il se dit qu'il est venu le temps d'avoir un rapport direct avec le peuple, qu'il est venu le temps de la grande explication. La droite, la gauche (enfin surtout la gauche), il s'en fiche. Le collectif, le Front de gauche : tout ça n'a plus d'importance à ses yeux. Il se voit comme l'homme providentiel, celui que "la France insoumise" attend. Le candidat de la "France insoumise", c'est comme ça qu'il s'est présenté. Il est persuadé que partout un vent nouveau se lève, et qu'en France c'est à lui de l'incarner.

Démarche solitaire

Vous avez remarqué que depuis des années il s'est fait une spécialité d'aller chercher des modèles hors du pays. Il y a eu le Vénézuélien Chavez, les Grecs de Syriza, les Espagnols de Podemos. C'est désormais l'Américain Bernie Sanders, le candidat de la gauche américaine, que Jean-Luc Mélenchon cite dans ses interventions. On lui rappellera de ne pas trop s'emballer. Sanders est peut-être un socialiste, il est loin d'être anti-capitaliste.

S'il est dans une démarche solitaire, à quoi sert donc la réunion du jour ? Pour l'instant à rien ! Chacun campe sur ses positions. Les communistes ne manqueront pas de faire savoir aux amis de Mélenchon qu'ils n'ont pas aimé sa manière de présenter sa candidature sans leur en avoir parlé. Ils ne manqueront pas non plus de lui rappeler que sans eux, sans leur maillage territorial, il aura un mal fou à faire campagne. Ils lui rediront que leur objectif c'est la primaire de gauche à laquelle Jean-Luc Mélenchon a déjà dit ne pas vouloir participer.

Dialogue de sourds

Quant aux amis de Jean-Luc Mélenchon, ils ne manqueront pas de rappeler aux communistes qu'ils n'ont aucune personnalité emblématique depuis des années, à part lui. Et que s'ils échouent dans leur projet de primaire - "leur course de petits chevaux", comme dit Mélenchon -, il faudra bien qu'ils se rallient à sa personne. Il y a un vrai dialogue de sourds. Et pourtant, il faudra bien s'entendre un jour.

Parce que si Jean-Luc Mélenchon tourne autour des 10% dans les sondages pour la présidentielle, il aura bien les prêts des banques pour faire campagne, plus la souscription qu'il a lancée avec des dons à partir de 3 euros. Mais pour les 500 signatures, il ne va pas pouvoir jouer en solo trop longtemps.

Le carnet du jour

On reste dans les histoires d'argent, mais chez Les Républicains cette fois. On est en pleine collecte de dons pour la primaire. La plupart des dons se situent autour de 15/20 euros. Le maximum que l'on peut donner conformément à la loi c'est 7.500 euros. Le don moyen s'élève à 82 euros.

La rédaction vous recommande
LoïcFarge42
par Journaliste RTL
Suivez Loïc Farge sur :
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

article
7781908446
Présidentielle 2017 : "Jean-Luc Mélenchon ne va pas pouvoir jouer en solo trop longtemps", estime Alba Ventura
Présidentielle 2017 : "Jean-Luc Mélenchon ne va pas pouvoir jouer en solo trop longtemps", estime Alba Ventura
REPLAY - REPLAY / ÉDITO - Le cofondateur du Parti de gauche, qui a lancé sa campagne, s'inspire du succès de Bernie Sanders aux États-Unis.
http://www.rtl.fr/actu/politique/presidentielle-2017-jean-luc-melenchon-ne-va-pas-pouvoir-jouer-en-solo-trop-longtemps-estime-alba-ventura-7781908446
2016-02-16 10:48:00
http://media.rtl.fr/cache/V8SEhcSaQQBw6_Hx00Bduw/330v220-2/online/image/2015/0825/7779501255_melenchon.jpg