"Le débat sur la déchéance de nationalité est un naufrage", décrypte Alba Ventura

REPLAY / ÉDITO - Le projet de révision constitutionnelle arrive enfin à l'Assemblée nationale. La réforme tourne au fiasco, notamment autour de la question de la déchéance de nationalité.

Alba Ventura >
"Le débat sur la déchéance de nationalité est un naufrage", décrypte Alba Ventura Crédit Image : Romain Boé | Crédits Média : RTL | Durée : | Date :
1/

Vendredi 5 février débutera à l'Assemblée nationale l'examen du projet de révision constitutionnelle, avec notamment le débat sur la déchéance de nationalité qui agite la gauche comme la droite. Sur RTL, le président du Sénat Gérard Larcher a appelé le président de la République à abandonner la partie. Ce n'est pas une option pour François Hollande qui fait tout pour éviter le naufrage. Parce c'est bien un naufrage ce débat sur la déchéance. Il prend l'eau de toutes parts. Vous vous rendez compte qu'on est passé de la déchéance pour les binationaux à la déchéance pour tous, puis à l'indignité nationale. Puis rebelote à la déchéance pour les binationaux pour ne pas créer d'apatrides. Et enfin une nouvelle fois à la déchéance pour tous, avec la possibilité de créer des apatrides.Vous avez compris à quelle version on en était ? Comme le dit un élu de droite, "le Roi Hollande, c'est tout le contraire du Roi Midas : tout se transforme en merde". Ce n'est pas faux. François Hollande a l'art de transformer l'or en plomb. Les actes terroristes auraient dû unir tout le monde à gauche ; ça a divisé tout le monde.

Gauche pathétique, droite incohérente

Si la gauche est pathétique, la droite est incohérente. La droite a toujours été pour la déchéance de nationalité. C'était une proposition de Nicolas Sarkozy en 2010. C'est en toute logique qu'il a accepté la révision constitutionnelle en obtenant même de la part du Président que la déchéance soit étendue aux auteurs de crimes et de délits liés au terrorisme. Mais il ne vous a pas échappé qu'il y a une primaire chez les Républicains à la fin de l'année. Et chacun mène son petit combat dans son coin. Chacun se sert de cette affaire pour exister.

Cela devient une aubaine pour les adversaires de Nicolas Sarkozy, accusé désormais d'avoir "pactiser" avec le président Hollande. Tout cela est désastreux. De toutes parts, cela fleure le calcul politicien. Et ce n'est pas fini, parce ce que le parcours du texte entre l'Assemblée et le Sénat pourrait bien connaitre de nouveaux soubresauts. Ce qui risque d'arriver, c'est que la droite vote le texte à l'Assemblée, en espérant que le Sénat, à majorité de droite, le modifie. Mais ce texte qui sortira du Sénat remanié, sera alors impossible à voter pour une Assemblée à majorité de gauche. Chaque camp va donc se renvoyer la responsabilité de l'échec. On est encore loin de Versailles et du Congrès qui doit réunir les 3/5èmes des parlementaires. Voilà pourquoi Gérard Larcher a préparé les esprits.

Les carnets du jour

Pierre Gattaz, le patron des patrons, souhaiterait emmener en voyage les leaders syndicaux Jean-Claude Mailly de FO et Philippe Martinez de la CGT, histoire de s'ouvrir au monde. Il leur a écrit pour s'envoler vers l'Afrique, mais aussi vers la Silicon Valley. Mais il ira tout seul en voyage. On a la réponse de Jean-Claude Mailly : "Je n'ai pas besoin de Gattaz pour comprendre la mondialisation et voyager ! Mais lui aurait peut-être besoin de rencontrer des salariés et des syndicats". Quand on cherche, on trouve !

La rédaction vous recommande
LoïcFarge42
par Journaliste RTL
Suivez Loïc Farge sur :
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

article
7781694458
"Le débat sur la déchéance de nationalité est un naufrage", décrypte Alba Ventura
"Le débat sur la déchéance de nationalité est un naufrage", décrypte Alba Ventura
REPLAY / ÉDITO - Le projet de révision constitutionnelle arrive enfin à l'Assemblée nationale. La réforme tourne au fiasco, notamment autour de la question de la déchéance de nationalité.
http://www.rtl.fr/actu/politique/le-debat-sur-la-decheance-de-nationalite-est-un-naufrage-decrypte-alba-ventura-7781694458
2016-02-04 11:15:29
http://media.rtl.fr/cache/3TF9PenLlBO67ehS3h8XPg/330v220-2/online/image/2015/0921/7779798721_alba-ventura.gif