Remaniement ministériel : "On va commencer à jouer au Rubik's cube", dit Alba Ventura

REPLAY / ÉDITO - Tous les membres du gouvernement Valls sont sur le qui-vive. Chacun fait ses pronostics. Petite revue d'effectif.

Manuel Valls et François Hollande à l'Élysée, le 27 janvier 2016 >
Remaniement ministériel : "On va commencer à jouer au Rubik's cube", dit Alba Ventura Crédit Image : AFP / Kenzo Tribouillard | Crédits Média : RTL | Durée : | Date :
1/

On approche, semble-t-il, à grands pas du remaniement ministériel. Des partants ? Des entrants ? Des promus ? Il y aura un peu de tout cela. Un ministre nous disait que ceux qui sont dans les mêmes fonctions depuis le début, depuis 2012, sont "HS", vidés, usés. "Le job de ministre, explique-t-il, n'a plus rien à voir avec ce que c'était il y a quinze ans". "Auparavant nous étions moins sollicités, la pression médiatique était moins forte. Aujourd'hui, on nous demande de réagir dans les trois minutes. Sans compter que le rythme des dossiers s'est accéléré, il n'y a qu'à voir l'embouteillage des textes au Parlement", poursuit-il.

Parmi les ministres qui n'ont pas bougé depuis quatre ans, il y a Marylise Lebranchu à la Fonction publique. Épuisée. Il y a Marisol Touraine, à la Santé. Lassée. Il y a Stéphane Le Foll, à l'Agriculture. Essoré. Cela ne veut pas dire qu'ils sont tous les trois partants. Mais entre ceux qui aimeraient prendre du champ et ceux qui ont fait leur temps, il va y avoir quelques changements.

Tout dépend de Nicolas Hulot

Il y a également ceux qui veulent prendre du galon. Surtout qu'il y a un prestigieux ministère qui va se libérer le Quai d'Orsay, le ministère des Affaires étrangères. Laurent Fabius est en partance pour le Conseil Constitutionnel. Alors qui à la tête de la diplomatie française ? C'est là qu'on va commencer à jouer au Rubik's cube, ce jeu où on fait monter une couleur et on en déplace une autre. À la fin faut aligner les mêmes couleurs, et ça ce n'est pas simple. Prenez par exemple Ségolène Royal et Michel Sapin. Leurs noms circulent pour occuper ce poste, et ça n'a pas l'air de leur déplaire. Mais leur sort va-t-il dépendre de Nicolas Hulot ? Cela se pourrait, aussi étrange que cela puisse paraître.

Si l'ancien animateur télé dit "oui", il ira à l'Écologie. Il faudra alors déplacer Ségolène Royal, qui pourrait se retrouver aux Affaires étrangères ! Vous avez vu qu'elle s'est entraînée mardi 2 février en accueillant Raul Castro aux Invalides. Mais si Hulot dit "non", Ségolène Royal resterait à sa place. François Hollande pourrait ainsi faire glisser son ami Michel Sapin de Bercy au Quai d'Orsay. L'actuel ministre des Finances n'aurait plus à subir la concurrence du jeune et fougueux ministre de l'Économie, Emmanuel Macron.

Entre le 11 et le 19 février ?

Mais on parle aussi de Ségolène Royal à la Défense. Mais encore faudrait-il que Jean-Yves le Drian se replie en Bretagne, où il vient d'être élu président. Ce qui est amusant c'est que Jean Yves le Drian explique qu'il fera ce que lui demande le Président. À l'Élysée, on dit que c'est Jean-Yves le Drian qui décidera. On n'est pas rendu.

L'éventuel remaniement n'interviendra pas pas avant le 10 février. C'est le jour du vote sur la révision constitutionnelle, et ce vote aura forcément un impact sur le remaniement. À partir du 20 février, François Hollande s'envole pour sept jours à  Wallis-et-Futuna, Tahiti, le Pérou, l'Argentine et l'Uruguay. Le créneau c'est dont entre le 11 et le 19 février.

Les carnets du jour

Une grande opération a été lancée pour lutter contre les discriminations à l'embauche. C'est une initiative de la ministre du Travail, Myriam El Khomri. À partir du 20 février, une quarantaine de grandes entreprises de plus de 1.000 salariés vont recevoir plusieurs CV, avec de faux noms et de fausses adresses. Il y aura des Mohamed, des Chloé, des Babacar ou des Julien. Les entreprises ne seront pas prévenues, afin de voir si Mohamed de Courcouronnes est sélectionné ou pas, et si Amandine de Paris décroche facilement son entretien. La ministre a subi quelques pressions de ses collègues du gouvernement pour ne pas monter cette opération, mais elle a tenu bon.

La rédaction vous recommande
LoïcFarge42
par Journaliste RTL
Suivez Loïc Farge sur :
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7781676246
Remaniement ministériel : "On va commencer à jouer au Rubik's cube", dit Alba Ventura
Remaniement ministériel : "On va commencer à jouer au Rubik's cube", dit Alba Ventura
REPLAY / ÉDITO - Tous les membres du gouvernement Valls sont sur le qui-vive. Chacun fait ses pronostics. Petite revue d'effectif.
http://www.rtl.fr/actu/politique/remaniement-ministeriel-on-va-commencer-a-jouer-au-rubik-s-cube-dit-alba-ventura-7781676246
2016-02-03 09:49:00
http://media.rtl.fr/cache/paoKqwRfItMsy65imdoKxQ/330v220-2/online/image/2016/0203/7781677115_manuel-valls-et-francois-hollande-a-l-elysee-le-27-janvier-2016.jpg