"Nicolas Hulot, un coup politique et... un coût politique", décrypte Alba Ventura

REPLAY / ÉDITO - François Hollande fera-t-il appel à l'écologiste lors du remaniement ministériel que l'on dit imminent ?

Nicolas Hulot le 3 novembre 2015 >
"Nicolas Hulot, un coup politique et... un coût politique", décrypte Alba Ventura Crédit Image : AFP / Kenzo Tribouillard | Crédits Média : RTL.fr | Durée : | Date :
1/

Nicolas Hulot est plébiscité dans un sondage Ifop publié le 31 janvier dans le Journal du Dimanche. L'ancien animateur de l'émission Ushuaia plaît aussi bien aux Français qu'aux sympathisants de gauche, qui lui voient jouer "un rôle important au cours des prochaines années". Nicolas Hulot, c'est d'abord quelqu'un que les Français considèrent comme fidèle à ses convictions, qui ne traite pas l'écologie de manière politicienne. Il vient d'accomplir sa mission sur la COP21. Il s'est pleinement consacré à la conférence sur le climat, avec des résultats. Pour les Français, c'est quelqu'un de sérieux. Ils ne le voient pas, en réalité, comme un homme politique au sens où il n'est pas dans le système. Il est atypique.

Dans ces moments où le personnel politique est fortement discrédité, il fait partie de ces figures que l'on voit parfois apparaître dans les sondages, comme les Christine Lagarde, les Simone Veil ou les Bernard Kouchner. Des personnalités que l'on cite parce qu'elles ne font pas partie du petit jeu politicien. Souvent, il y a un appétit pour ces hommes ou ces femmes qui viennent un peu divertir ce monde politique que les Français rejettent. Ils sont plébiscités, mais ils ne sont pas candidats.

Tout le monde se l'arrache

Reste que Nicolas Hulot n’exclurait toujours pas de se présenter à la présidentielle. Mais c'est là où ça se complique. Effectivement il se voit bien porter un projet, mais il refuse tout net de participer à une quelconque primaire. On peut comprendre qu'il a été échaudé en 2011 lors de la primaire écolo face à Eva Joly. Mais porter une candidature, tout seul dans son coin, quand on ne fait pas de la politique à temps plein, en France c'est difficile.

Nicolas Hulot ministre ? Cela, c'est le plus probable. Tout le monde se l'est toujours arraché, de Jacques Chirac à François Hollande en passant par Nicolas Sarkozy. Tout le monde a voulu travailler avec lui. Même François Bayrou, quand il imaginait son gouvernement en avril 2012, avait inscrit son nom sur la liste des membres de son futur gouvernement. Il voulait en faire son ministre du Développement durable.

L'écologie avant tout

Nicolas Hulot, dans l'hypothèse d'un jeu de chaises musicales, ne peut pas se retrouver ministre du Logement, de la Jeunesse et des Sports, ou encore ministre du Travail. Son utilité politique c'est l'écologie. D'ailleurs le poste lui a déjà été proposé. François Hollande, l'été dernier, a déjà testé l'idée dans la perspective du prochain remaniement. Faire entrer Hulot, c'est jouer sur plusieurs tableaux : avoir une personnalité qui incarne fortement  l'écologie, faire revenir les électeurs écolo et surtout se passer des Verts.

Nicolas Hulot a déjà prévenu que pour entrer au gouvernement, il demanderait l'arrêt de l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes, et la renégociation du traité international entre les États-Unis et l'Europe (TAFTA). Nicolas Hulot, c'est peut être un coup politique mais c'est aussi un coût politique.

Les carnets du jour

Les états d'âmes "choc" d'un député socialiste, pas du genre à voter avec les "frondeurs". Alors que le débat sur la déchéance de la nationalité arrive à grands pas, ce parlementaire exprime sans détour son inquiétude. "Vous n'imaginez à quel point la fracture est grande au sein de la gauche. Le dossier de la déchéance, c'est un schisme", lance-t-il. "François Hollande, dit-il encore, ne contrôle plus rien. Ça va être le procès de la trahison". Il conclut, fort pessimiste : "On a mis dix ans pour revenir au pouvoir. Là on va dégager pour bien plus longtemps".

La rédaction vous recommande
LoïcFarge42
par Journaliste RTL
Suivez Loïc Farge sur :
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

article
7781641957
"Nicolas Hulot, un coup politique et... un coût politique", décrypte Alba Ventura
"Nicolas Hulot, un coup politique et... un coût politique", décrypte Alba Ventura
REPLAY / ÉDITO - François Hollande fera-t-il appel à l'écologiste lors du remaniement ministériel que l'on dit imminent ?
http://www.rtl.fr/actu/politique/nicolas-hulot-un-coup-politique-et-un-cout-politique-decrypte-alba-ventura-7781641957
2016-02-01 08:21:00
http://media.rtl.fr/cache/MMEy6qyBM-TscRPtagP1Ag/330v220-2/online/image/2015/0312/7776976912_nicolas-hulot-veut-de-donner-de-la-visibilite-et-de-la-credibilite-a-des-solutions-isolees-ou-qui-sont-restees-experimentales.jpg