8 min de lecture François Fillon

Trocadéro, Estrosi, Juppé... La journée de tous les dangers pour Fillon

MINUTE PAR MINUTE - Alors que les tractations sont en cours pour le remplacer, François Fillon maintient sa candidature.

François Fillon au Trocadéro dimanche 5 mars.
François Fillon au Trocadéro dimanche 5 mars. Crédit : GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP
109127536140888961261
Ludovic Galtier
avec Félix Roudaut et La rédaction numérique de RTL

La prise de parole de François Fillon au Trocadéro, ce dimanche 5 mars, laisse persister le flou sur les intentions du candidat. La partie des Républicains qui continue de le soutenir malgré la tourmente de l'affaire dite du "PenelopeGate" a organisé un rassemblement de soutien pour le moins risqué. Dans son allocution, François Fillon a, à demi-mot, formulé des excuses sur le fait d'avoir embauché sa femme Penelope, et durcit son discours, laissant penser dans le même temps qu'il se maintenait, plus que jamais, dans la course à l'Élysée. Difficile, quelques minutes après la clôture du discours de François Fillon, de chiffrer précisément le nombre de personnes venues soutenir le candidat.

Les défections en série - 259 élus de droite et du centre ont déjà lâché le candidat ce dimanche 5 mars à la mi-journée - et les sondages alarmistes, dont le dernier révèle que 71% de Français souhaitent qu'il se retire, ne semblent pas atteindre le candidat de la droite. "N'abdiquez pas, ne renoncez jamais ! Votre engagement doit se poursuivre", avait-il lancé d'un ton exalté devant une foule dégarnie lors de son meeting à Aubervilliers, samedi 4 mars. Même philosophie, ce 5 mars, devant une foule toujours déterminée à le soutenir.

À lire aussi
Bruno Retailleau, invité de RTL le 27 juillet 2017 Les Républicains
Bruno Retailleau est l'invité de RTL

Suivez le fil de la journée du rassemblement au Trocadéro

21h52 - Valérie Pécresse, présidente de la région Île-de-France, a posté un message sur Twitter à l'issue de la réunion organisée à l'hôtel de région Île-de-France avec Christian Estrosi et Xavier Bertrand.

21h45 - Selon une information de L'Obs, Alain Juppé, qui fera une allocution lundi 6 mars à la presse, renoncera à se présenter en cas de retrait de François Fillon.

20h30 -
Peu de temps après la fin de l'intervention de François Fillon sur France 2, Alain Juppé a posté un message sur son compte Twitter dans lequel il a annoncé qu'il prendra la parole devant la presse lundi depuis Bordeaux, à 10h30. 

20h23 - "Il n'y a pas de doutes chez moi, même si je veux parler avec mes amis. Je ne suis pas enfermé, je veux [les] convaincre", conclut François Fillon. Après les défections de ces derniers jours, le candidat compte proposer une nouvelle équipe de campagne dans les prochains jours.

20h22 - "Le projet que je propose est le seul qui permet de s'opposer à Marine Le Pen", estime François Fillon. "Elle est mon adversaire".

20h20 - "Je n'ai jamais dit qu'il y avait complot judiciaire", martèle François Fillon. Dans l'affaire de sa convocation en vue d'une mise en examen, il soulève simplement la question du timing et les attaques dirigées contre lui : "c'est troublant".

20h17 - "Je le ferai en cherchant à chaque instant, l'intérêt général"... Le candidat LR affirme qu'il n'envisage pas le retrait et que la volonté de Christian Estrosi, Valérie Pécresse et Xavier Bertrand de se réunir ne le fera pas changer d'avis.

20h14 - François Fillon affirme avoir constitué le comité politique qui se réunira le 6 mars à 17 heures, et donc il a bel et bien l'intention de s'y rendre. "Personne ne peut m'empêcher d'être candidat", dit-il, "personne n'a le pouvoir de m'obliger de retirer ma candidature. C'est ma décision. Et elle a été confortée par le rassemblement d'aujourd'hui."

20h10 - François Fillon dit comprendre la complexité de la situation. "Je ne suis pas autiste, j'entends bien les critiques, mais je constate une chose, c'est qu'il n'y a pas d'alternative, pas de projet qui permette réellement de redresser le pays", observe-t-il.

20h07 - François Fillon dit que son discours devait "démontrer que dans une crise pplitique, le peuple qui a voté pour moi à la primaire était surtout derrière son candidat." Il a réaffirmé que 200.000 Français s'étaient déplacés.

20h02 - François Fillon est invité du 20 Heures de France 2.

20h - 
Un sondage pour LCI et Le Figaro donne seulement 17% d'intentions de vote à François Fillon, loin derrière Marine Le Pen et Emmanuel Macron.

19h53 - Christian Estrosi, Valérie Pécresse et Xavier Bertrand veulent rencontrer François Fillon lundi 6 mars pour le convaincre d'une "sortie respectueuse". 

"Nous voulons être tous les trois des facteurs de cohésion. François Fillon défend un vrai projet d'alternance pour la France, mais il ne peut plus le porter lui-même", a déclaré le président LR de la région Paca, pour qui la rencontre avec M. Fillon doit avant tout permettre de "le faire sortir de manière respectueuse". 

19h45 -
30 élus du "Grand Est" ont publié une tribune dans Les Dernières nouvelles d'Alsace pour annoncer qu'ils ne soutiennent plus François Fillon."Devant la gravité de la situation il faut savoir aller au-delà des intérêts personnels", affirment-ils, estimant qu'"un sursaut collectif est impératif".

19h35 - François Fillon remercie ses militants sur Twitter.

n

19h15 - Des sources policières ont précisé à BFMTV que le meeting de François Fillon au Trocadéro a réuni entre 35.000 et 40.000 personnes. Bruno Retailleau, coordinateur de la campagne de François Fillon, annonçait, quant à lui, la mobilisation de près de 300.000 personnes.

18h : À deux heures de l'intervention de François Fillon au 20 Heures de France 2, voici comment Les Républicains préparent l'après-Fillon.

17h43 - 
Voici ce qu'il faut retenir du meeting de François Fillon au Trocadéro.

16h05 -
"On va gagner", répète une foule enthousiaste. "Mon examen de conscience, je l'ai fait. (...) Aux hommes et aux femmes politiques de mon camp, je dirais 'il vous revient maintenant de faire le vôtre, d'examen de conscience'. Laisserez-vous les passions du moment l'emporter sur les nécessités nationales ?", clame le candidat, manifestement déterminé à se maintenir dans la campagne, avant que ne soit entonnée une Marseillaise.

15h55 - "Fillon, tiens bon, la France a besoin de toi", scande la foule.

15h50 - "Je n'aurais pas dû le faire", reconnaît François Fillon - qui se dépeint comme "profondément honnête" - sur la question d'avoir fait travailler son épouse Penelope Fillon. S'il évoque l'embauche de sa femme, le candidat de la droite n'évoque pas le salaire touché par celle-ci et les nombreuses zones d'ombre autour de son rôle réel.

15h40 - François Fillon dit s'interroger sur "ceux qui doutent et qui fuient le navire". Depuis sa conférence de presse du 1er mars, François Fillon a vu se multiplier les défections au sein de son camp. Bruno Le Maire, Patrick Stefanini, Thierry Solère... Nombreux cadres de sa campagne ont quitté le navire, une "désertion assumée sans honte" dit François Fillon.

15h35 - "Mes chers compatriotes, ils pensent que je suis seul, ils veulent que je sois seul, est-ce que nous sommes seuls ?", hurle François Fillon en prenant la parole. "Mes chers amis merci, merci de tout cœur", commence-t-il, se présentant comme "la cible de tous".

15h15 - À la tribune, Bruno Retailleau, président du groupe Les Républicains au Sénat et coordinateur de la campagne de François Fillon, revendique 200.000 personnes présentes sur place. Une grande partie de la place du Trocadéro est occupée mais aucun chiffre ne permet pour l'heure d'infirmer ou de confirmer cette estimation, manifestement amplifiée au vu de la capacité d'accueil de la place. Attaquant les projets politiques d'Emmanuel Macron ou de Marine Le Pen, Bruno Retailleau donne des allures de meeting à ce rassemblement de soutien.

14h46 - "On t'aime Penelope", scandent certains dans la foule réunie Place du Trocadéro à Paris.

14h38 - Pour Jean-Christophe Cambadélis, "il serait souhaitable pour la démocratie et la lutte contre le FN qu'il (François Fillon, ndlr) renonce. Il pourrait faire don de sa personne à la démocratie".

14h30 - Notre journaliste Céline Landreau est sur place pour couvrir le rassemblement.

15h25 - Jean-Luc Mélenchon a abondamment critiqué le rassemblement parisien. "Quelle confusion mentale ! Le peuple souverain n'est pas le juge d'affaire de délits. Ce sont les juges qui font ce travail, c'est aux juges d'instruire à charge et à décharge et de présenter des preuves", a fustigé dimanche sur France 3 le président de la France insoumise. Même la Grande Terreur révolutionnaire "n'avait pas osé", a-t-il ironisé.

15h18 - Pendant ce temps-là, la foule grossit sur la place du Trocadéro, à Paris.

14h12 - Alain Juppé et Nicolas Sarkozy se sont entretenus samedi 4 mars dans la soirée pour étudier "les sorties de crise".

14h10 - Une réunion se tiendra ce dimanche à 16h30 l'hôtel des régions d'Île-de-France entre Valérie Pécresse, Xavier Bertrand et Christian Estrosi pour évoquer une sortie "respectueuse" de François Fillon.

13h49 - Olivier Richard, conseiller départemental de l'Aube, publie des photos de jeunes sympathisants et d'élus Les Républicain en route pour la grande journée de mobilisation au Trocadéro, qui doit débuter dans près d'une heure.

13h36 - De son côté, Christian Estrosi estime sur les réseaux sociaux ce dimanche"que la situation ne peut plus durer ainsi" . Et de poursuivre : "Nous allons vers l'échec. Nous devons trouver une solution crédible rapidement".

13h25 - Sur TwitterBruno Retailleau a rappelé le "score clair" obtenu par François Fillon lors de la primaire de novembre. "Les combinaisons politiciennes exaspéreraient les Français. Il faut un esprit de responsabilité", a poursuivi ce proche de François Fillon, quelques heures avant le grand rassemblement de soutien au Trocadéro.



13h20 - Un sondage réalisé par le Journal du Dimanche de ce 5 mars révèle que 71% des Français ne souhaitent pas que François Fillon maintienne sa candidature à l'élection présidentielle.

12h52 - Après avoir annulé dans un premier temps son intervention ou Journal de 20 heures, dimanche soir sur France 2, François Fillon se prêtera finalement à l'exercice, selon son entourage.

12h30 - Selon des sources concordantes, François Fillon aurait annulé une apparition télévisée dimanche 5 mars et une intervention à la radio lundi 6 mars dans la matinée.

12h00 - Le président de l'UDI Jean-Christophe Lagarde appelle à une candidature de Jean-Louis Borloo. "Si on devait rester dans cette situation, je demanderais à Borloo de nous aider en étant candidat", a-t-il appelé sur Europe 1, dimanche 5 mars.

11h30 - Tandis que les soutiens de François Fillon accusent la justice d'avoir lancé l'affaire Fillon à un moment charnière de la campagne, Benjamin Blanchet, ancien substitut du Parquet national financier, n'y voit pas de signes d'un empressement quelconque. Selon lui, la rapidité de l'enquête est "parfaitement normale".

11h15 - Le Journal du Dimanche publie ce 5 mars les procès verbaux de l'audition de Penelope Fillon dans le cadre de l'enquête sur l'emploi fictif présumé qui la vise. La femme de François Fillon s'exprime pour la première fois depuis le début des révélations. Elle encourage son époux à "aller jusqu'au bout" de sa candidature à la présidentielle.

11h00 - Bonjour et bienvenue sur ce live qui suivra tout au long de la journée cet épisode crucial de la campagne présidentielle.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
François Fillon Les Républicains Présidentielle 2017
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7787532181
Trocadéro, Estrosi, Juppé... La journée de tous les dangers pour Fillon
Trocadéro, Estrosi, Juppé... La journée de tous les dangers pour Fillon
MINUTE PAR MINUTE - Alors que les tractations sont en cours pour le remplacer, François Fillon maintient sa candidature.
http://www.rtl.fr/actu/politique/en-direct-fillon-joue-son-va-tout-lors-du-grand-rassemblement-parisien-7787532181
2017-03-05 11:00:00
http://media.rtl.fr/cache/UBU4haQme0W7Nk7DVCSh1g/330v220-2/online/image/2017/0305/7787540811_francois-fillon-au-trocadero-dimanche-5-mars.jpg