3 min de lecture La République En Marche

Édouard Philippe : ce qu'il faut retenir de son interview sur France 2

ÉCLAIRAGE - Le Premier ministre a expliqué ses réformes et sa façon de gouverner, après avoir présenté les ordonnances de la loi Travail.

Édouard Philippe sur France 2
Édouard Philippe sur France 2 Crédit : Capture d'écran / France 2
JulienAbsalon1
Julien Absalon
Journaliste RTL

"Notre objectif, c'est faire en sorte que les choses changent". Édouard Philippe, après avoir présenté avec Muriel Pénicaud les ordonnances de la réforme du Code du travail, s'est livré à une séance de service après-vente et de pédagogie sur le plateau de France 2. Invité du journal de 20 heures, le Premier ministre a justifié la mise en œuvre de certaines mesures et s'est défendu, face aux critiques de l'opposition, d'avoir réduit les droits des salariés.

"Certains pensent que nous aurions dû aller plus loin, certains pensent que nous sommes allés trop loin", a constaté le chef du gouvernement, rappelant néanmoins qu'il s'agit d'une application du programme sur lequel le président de la République "s'est engagé".

"Ceux qui pensent qu'il ne faut rien faire, ou qu'il faut continuer à faire comme avant, ne répondent pas aux aspirations des Français", a-t-il ajouté, convaincu que ce gouvernement peut "régler un certain nombre de problèmes français qui n'ont pas eu de réponse pendant trop longtemps".

À lire aussi
Nicolas Hulot dément toute agression sexuelle Nicolas Hulot
Hulot envisage des "exceptions" à la sortie du glyphosate en trois ans

Sur la réforme du Code du travail

Édouard Philippe a rappelé à plusieurs reprises que le Code du travail n'était qu'un "instrument" parmi d'autres pour résorber le chômage de masse : "C'est un des éléments qui freine l'embauche, qui dissuade". Une manière de dire aux Français que les résultats escomptés ne seront pas immédiats et que d'autres réformes sont nécessaires pour poursuivre la bonne conjoncture économique. 

Deux manifestations sont prévues, le 12 et le 23 septembre. Édouard Philippe prévient néanmoins : la rue ne fera pas abdiquer le gouvernement. Le texte qui a été présenté à la presse est bien celui qui sera soumis au Conseil d'État, au Conseil des ministres et sera signé par le président de la République.

"Il peut être modifié à la marge, en fonction des avis formulés par l'ensemble des organismes appelés à donner un avis sur le texte et dans lequel toutes les organisations syndicales sont représentées. Encore une fois, il faut aller vite : ce texte va transformer le droit du travail", a-t-il poursuivi, précisant qu'une loi de ratification, nécessaire pour pérenniser les ordonnances, serait présentée au Parlement "avant la fin de l'année".

Sur la CSG

Le chef du gouvernement reprend l'argumentaire d'Emmanuel Macron et s'adresse, notamment, aux retraités impactés par la hausse de 1,7 point de la CSG. "Notre objectif en matière de réforme fiscale, c'est de faire en sorte que le travail paie, c'est absolument indispensable. Nous allons transférer du pouvoir d'achat vers les actifs. Ce sera effectif dès l'année prochaine. Nous pensons que si nous voulons produire plus de richesse, il faut donner un avantage à ceux qui travaillent", s'est justifié Édouard Philippe. Concernant la nécessité de trouver une compensation pour les fonctionnaires et les indépendants, Édouard Philippe assure que des discussions sont en cours.

Pour les ménages les plus pauvres, de futures réformes vont être mises en branle. "Revalorisation de l'allocation adulte handicapé, du minimum vieillesse, de la prime d'activité", a-t-il énuméré. "Elles seront présentées dans le courant du mois de septembre", au moment où le projet de loi de finances pour 2018 commencera à se dévoiler.

Sur sa popularité

En fin d'interview, Édouard Philippe a assuré ne pas gouverner selon les sondages. Et n'a pas manqué de glisser un petit tacle aux précédents gouvernements. "Je pense que l'essentiel, dans le poste de premier ministre, c'est le travail. [...] J'ai vu trop d'élus et responsables politiques, à droite ou à gauche, être extrêmement attentifs à leur popularité et ne pas faire les réformes dont le pays avait besoin. Permettez-moi de ne pas m'inspirer d'eux et d'essayer de faire à ma façon".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
La République En Marche Édouard Philippe Code du travail
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7789915257
Édouard Philippe : ce qu'il faut retenir de son interview sur France 2
Édouard Philippe : ce qu'il faut retenir de son interview sur France 2
ÉCLAIRAGE - Le Premier ministre a expliqué ses réformes et sa façon de gouverner, après avoir présenté les ordonnances de la loi Travail.
http://www.rtl.fr/actu/politique/edouard-philippe-ce-qu-il-faut-retenir-de-son-interview-sur-france-2-7789915257
2017-08-31 21:37:00
http://media.rtl.fr/cache/QqSM1htnEUBpgyP86mYLcg/330v220-2/online/image/2017/0831/7789915270_edouard-philippe-sur-france-2.JPG