3 min de lecture Matignon

Édouard Philippe : 3 points à retenir de son discours de politique générale

ÉCLAIRAGE - Le premier ministre a dévoilé la feuille de route du gouvernement, au lendemain du discours d'Emmanuel Macron devant le Congrès.

Édouard Philippe dévoile la feuille de route du quinquennat
Édouard Philippe dévoile la feuille de route du quinquennat Crédit : Martin BUREAU / AFP
109996784729281669890
Clarisse Martin

Le discours de politique générale devait être complémentaire à celui prononcé par Emmanuel Macron la veille, devant le Parlement réuni en Congrès au château de Versailles. Édouard Philippe a d'ailleurs salué l'intervention du président de la République au début de son allocution, se déclarant "heureux" d'avoir vu Emmanuel Macron "montrer le cap". Après un hommage à plusieurs figures disparues, Simone Veil, l'ancien directeur de Sciences Po Richard Descoings, les anciens premiers ministres Jacques Chaban-Delmas et Michel Rocard, le chef du gouvernement a égrené les réformes qu'il comptait mener avec l'exécutif.

La primeur des annonces a été réservée à la Justice. Une nouvelle loi quinquennale de programmation des moyens de la Justice sera présentée en 2018. Édouard Philippe a ainsi confirmé un engagement de campagne d'Emmanuel Macron. Le successeur de François Hollande avait promis la construction de 15.000 places supplémentaires dans les prisons françaises. Un chiffre maintenu par l'ancien maire du Havre face aux députés.

À lire aussi
Une vue de la salle des fêtes de l'Élysée journées du patrimoine
Journées européennes du patrimoine : quels lieux visiter ce week-end ?

Quelques heures après le discours, puis les prises de parole des présidents des groupes parlementaires, les députés ont voté la confiance au gouvernement. Sur les 577 députés, 370 ont donné leur approbation l'équipe gouvernementale.

1. Des confirmations d'engagements de campagne

Au Palais-Bourbon, Édouard Philippe a appuyé une mesure évoquée par la ministre de la Santé Agnès Buzyn. Il y a quelques jours, elle avait fait part de sa volonté de rendre obligatoire 8 vaccins supplémentaires pour les enfants, jusque-là seulement "recommandés". Actuellement, seules trois vaccinations - contre la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite - sont obligatoires. Précisant le calendrier, Édouard Philippe affirme que cette mesure sera en vigueur "l'an prochain", en 2018. 

En accord avec Emmanuel Macron, Édouard Philippe a confirmé la levée de l'état d'urgence, prévue à l'automne 2017. Ce régime d'exception est en vigueur depuis les attentats de novembre 2015. "Une loi de programmation militaire sera adoptée dès 2018", a rajouté le premier ministre en expliquant vouloir porter "l'effort de Défense" à hauteur de 2% du PIB d'ici à 2025.

Au niveau de l'éducation, des ajustements sont à prévoir pour l'école primaire "là où tout se joue", et le lycée. Une réforme du baccalauréat devrait entrer en vigueur en 2021. Elle devrait consister en un resserrement des épreuves finales et en un élargissement des épreuves passées en contrôle continu. 

2. Un gros chantier budgétaire en perspective

Au niveau du Budget, l'objectif de respecter la règle d'or des 3% de déficit des comptes publics dès la fin 2017 est maintenu. En 2020, un objectif d'équilibre est également fixé, pour les comptes publics comme pour ceux de la Sécurité sociale. D'ici 2022, le taux d'impôt sur les sociétés sera réduit de 33% à 25% afin de se rapprocher de la moyenne européenne. Les détails seront fixés par la loi de finances pour 2018. 

Édouard Philippe a également confirmé une promesse de campagne d'Emmanuel Macron : le régime social des indépendants (RSI) sera adossé au régime général en 2018. Quant à la réforme de l'impôt de solidarité sur la fortune (ISF) entrera en vigueur dès 2019 et non dès 2018. Il sera désormais resserré sur le seul patrimoine immobilier.

3. Des mesures au calendrier flou

Au cours de son discours, Édouard Philippe a annoncé que le prix du paquet de cigarette serait "progressivement" augmenté, afin d'atteindre les 10 euros l'unité. Une mesure très pointue, sans calendrier assorti. Même constat dans le domaine de la santé. "Tous les Français auront accès à des offres sans aucun reste à charge pour les lunettes, les soins dentaires et les aides auditives". Si le premier ministre évoque une entrée en vigueur d'ici à la fin du quinquennat, le calendrier reste néanmoins flou.

Plus surprenant, le chef du gouvernement a évoqué la réforme du code du travail, promesse-phare d'Emmanuel Macron durant la campagne présidentielle. La réforme, avait annoncé le candidat Macron, qu'il a confirmé depuis son accession à l'Élysée, devrait se faire durant l'été 2017, par le biais d'ordonnances. Le 4 juillet dans l’hémicycle, Édouard Philippe s'est montré plus mesuré et a dit vouloir "avancer vite", mais "sans précipitation" sur ce gros morceau du programme présidentiel.


Dans les annonces ayant trait au Budget, large pan des annonces d'Édouard Philippe, le chef de l'exécutif a confirmé l'une des promesses de campagne d'Emmanuel Macron, à savoir l'exonération pour près de 80% des ménages de la taxe d'habitation. Elle devrait être d'actualité d'ici 2022, sans davantage de précisions. La même échéance est fixée pour l'accès au très haut début dans l'ensemble du territoire français. 

Durant le quinquennat, un nouveau service national, qui serait alors l'héritier du service militaire supprimé par Jacques Chirac, devrait voir le jour. Aucune date n'est annoncée. Peu de mesures relatives à l'environnement ont été évoquées. Édouard Philippe a tout de même abordé la question du carburant. La convergence de l'essence et du diesel devrait être d'actualité d'ici à la fin du quinquennat, en 2022. C'est la seule annonce relative à la transition énergétique que l'on a pu trouver dans le discours de politique générale du premier ministre.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Matignon Édouard Philippe La République En Marche
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7789215566
Édouard Philippe : 3 points à retenir de son discours de politique générale
Édouard Philippe : 3 points à retenir de son discours de politique générale
ÉCLAIRAGE - Le premier ministre a dévoilé la feuille de route du gouvernement, au lendemain du discours d'Emmanuel Macron devant le Congrès.
http://www.rtl.fr/actu/politique/edouard-philippe-ce-qu-il-faut-retenir-de-son-discours-de-politique-generale-7789215566
2017-07-04 16:51:00
http://media.rtl.fr/cache/65NfZEub9BY4n-855qxiiw/330v220-2/online/image/2017/0704/7789215185_edouard-philippe-devoile-la-feuille-de-route-du-quinquennat.jpg