1 min de lecture Terrorisme

Attentat à Paris : ce qu'ont dit les proches de l'assaillant aux enquêteurs

Les parents et un ami d'enfance de Khamzat Azimov, qui a attaqué des passants au couteau au nom de Daesh, sont en garde à vue depuis dimanche 13 mai.

Khamzat Azimov, dans une vidéo diffusée par l'organisation État islamique
Khamzat Azimov, dans une vidéo diffusée par l'organisation État islamique Crédit : AMAQ NEWS AGENCY / AFP
Thomas Prouteau et Léa Stassinet

Ils disent "tomber des nues". Les parents de Khamzat Azimov, abattu par les policiers après avoir attaqué des passants au couteau dans les rues de Paris samedi 12 mai, ont déclaré aux enquêteurs ne rien savoir de la radicalisation de leur fils, selon LCI. En garde à vue depuis dimanche 13 mai (elle a été prolongée ce lundi), ils ont décrit leur fils comme un "musulman peu pratiquant". 

Les parents de Khamzat Azimov, qui habitent avec lui et leur second enfant dans un modeste hôtel situé dans le XVIIIe arrondissement de la capitale, auraient expliqué durant leur audition que leur fils "aurait quitté le domicile familial vers 16 heures samedi, ne prenant sur lui que son téléphone portable", rapporte la chaîne d'informations. 

Autre personne entendue par les enquêteurs, Abdoul Hakim A.est un ami d'enfance de l'assaillant. Ce dernier est considéré comme quelqu'un d'inquiétant par les élèves de l'établissement commun aux deux amis. Ce lundi 14 mai, il a été transféré au siège de la DGSI (Direction générale de la sécurité intérieure) à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine). 

À lire aussi
Le collège Saint-Genès à Talence, en Gironde Gironde
Gironde : plus de 600 élèves évacués pour risque d'attentat

Son ami affirme "ne plus avoir de contact" avec Azimov

Également d'origine tchétchène, le jeune homme est connu des services de renseignement français, depuis son mariage religieux avec Inès Hamza, une Francilienne radicalisée qui avait tenté de partir en Syrie en janvier 2017 avant d'être poursuivie pour association de malfaiteurs à visée terroriste, selon une source proche de l'enquête. Selon plusieurs témoignages recueillis par RTL, il apparaissait comme encore plus radicalisé que Khamzat Azimov. 

Aux enquêteurs, il s'est décrit comme un "musulman pratiquant mais modéré", selon LCI. Il aurait aussi expliqué "ne pas cautionner les attentats". Il les "condamne", même, selon nos informations. Celui qui nie toute implication dans l'attaque au couteau affirme par ailleurs "ne plus avoir de contact" avec Khamzat Azimov depuis des semaines. En parallèle, une perquisition a été menée à son domicile. Sept téléphones ont été saisis, mais le portable "principal" qu'il utilisait le plus souvent, demeure introuvable. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Terrorisme Attentat Paris
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7793381068
Attentat à Paris : ce qu'ont dit les proches de l'assaillant aux enquêteurs
Attentat à Paris : ce qu'ont dit les proches de l'assaillant aux enquêteurs
Les parents et un ami d'enfance de Khamzat Azimov, qui a attaqué des passants au couteau au nom de Daesh, sont en garde à vue depuis dimanche 13 mai.
http://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/attentat-a-paris-ce-qu-ont-dit-les-proches-de-l-assaillant-aux-enqueteurs-7793381068
2018-05-14 18:30:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/5yPm46vUZQPJ2xKhj5aXEQ/330v220-2/online/image/2018/0514/7793381120_khamzat-azimov-dans-une-video-diffusee-par-l-organisation-etat-islamique.jpg