2 min de lecture Sport

PSG : Cavani, une blessure à l'approche du "money-time"

Edinson Cavani, l'attaquant du PSG, est blessé pour trois semaines. L'Uruguayen va donc manquer le choc contre Monaco, dimanche, et peut-être celui contre Leverkusen, en Ligue des champions.

Edinson Cavani sous le maillot du PSG face à Nantes, le 25 août 2013
Edinson Cavani sous le maillot du PSG face à Nantes, le 25 août 2013 Crédit : AFP/J-C.Evrard
Julien Absalon
Julien Absalon
Journaliste RTL

Une blessure est toujours embêtante. Mais lorsqu'elle intervient pile à un moment charnière du calendrier, le "money-time" dixit Laurent Blanc, ça l'est encore plus. Edinson Cavani a été touché, vendredi soir, aux ischio-jambiers lors de la victoire du PSG contre Bordeaux (2-0). L'attaquant uruguayen ne sera pas disponible pour au moins trois semaines, a annoncé le club dimanche.

"Cavani a un petit problème musculaire en haut de la cuisse. Il y a un délai donné par le staff médical, on va voir comment ça va évoluer", a expliqué l'entraîneur Laurent Blanc en conférence de presse, lundi. Du coup, "El Matador" est forfait pour le match de mardi contre Nantes en demies de Coupe de la Ligue, mais aussi pour le choc de dimanche, face au concurrent pour le titre, l'AS Monaco.

Leverkusen le 18 février

"Ça sera trop juste", a confirmé l'ancien sélectionneur des Bleus qui y voit tout de même un point positif : "Il était un peu moins bien en efficacité. Ça va lui permettre de bien se régénérer". En effet, l'ancien Napolitain rend des copies moyennes depuis qu'il a dû rentrer en toute urgence dans son pays pour régler son divorce. Ainsi, il n'a inscrit "que" deux buts en 2014, l'un lors du carton 5-0 contre Nantes, l'autre lors de l'élimination en Coupe de France par Montpellier (1-2).

Mais même si Cavani n'est pas dans une forme optimale et pêche dans la finition, son activité débordante et sa discipline tactique, sur le côté droit ou gauche de l'attaque, restent très précieuses. Des qualités qui pourraient cruellement manquer à Paris lors du huitième de finale aller de la Ligue des champions, qui a lieu le 18 février prochain, face au .

Lucas, Lavezzi et Pastore postulent

À lire aussi
Premier League
Manchester United : pourquoi Cavani est-il accusé de racisme ?

Du coup, pendant que Cavani et son club vont tenter de réduire au minimum cette absence tout en faisant attention à ne pas précipiter un retour et engendrer une rechute, il va falloir trouver quelqu'un pour compléter le trio d'attaque. Lucas, Lavezzi, Pastore sont les trois grands prétendants. Ménez semble lui condamné au banc depuis quelques semaines. Problème : les trois premiers cités affichent des performances irrégulières.

Tandis que le Brésilien Lucas peine à bien lire le jeu, se montre peu généreux dans ses replis défensifs et tente trop de dribbles vers l'intérieur du terrain, l'Argentin Ezequiel Lavezzi manque de précision et de lucidité dans tous ses derniers gestes.

Quant à Javier Pastore, ses éclairs de génie et sa qualité de passe permettraient d'apporter un profil différent par rapport aux deux autres options. Mais lorsqu'il n'évolue pas derrière en tant que numéro 10, derrière une pointe qui ne décroche pas tout le temps comme le fait constamment Zlatan Ibrahimovic, Javier Pastore déçoit plus qu'il ne régale. En somme, Laurent Blanc a le choix, mais il sera difficile de faire oublier Edinson Cavani, auteur de 13 buts en L1 cette saison.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Sport Football Paris Saint-Germain
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants