1. Accueil
  2. Sport
  3. Football
  4. Zlatan Ibrahimovic suspendu 4 matches : "Une farce ridicule" pour l'attaquant du PSG
2 min de lecture

Zlatan Ibrahimovic suspendu 4 matches : "Une farce ridicule" pour l'attaquant du PSG

RÉACTIONS - Après sa sanction par la LFP, l'attaquant star du Paris Saint-Germain a jugé la décision comme "une farce, ridicule et non professionnelle. Une honte pour le football".

Zlatan Ibrahimovic célèbre un but face à Lens, au Parc des Princes, le 7 march 2015 (archives).
Zlatan Ibrahimovic célèbre un but face à Lens, au Parc des Princes, le 7 march 2015 (archives).
Crédit : LOIC VENANCE / AFP
Cécile De Sèze & AFP

Zlatan Ibrahimovic digère mal la décision de la Ligue de football professionnel (LFP). Jeudi soir, l'attaquant du PSG a été suspendu 4 matches pour ses propos insultants envers le corps arbitral. Sur son application Zlatan Unplugged, le joueur suédois n'y est pas allé de main morte. Il a jugé cette décision comme "une farce, ridicule et non professionnelle. Une honte pour le football", car pour lui, ses déclarations à l'issue du match Bordeaux-PSG, "ne visaient pas l'arbitre". Et d'ajouter, provocateur : "J'aurais même été encore plus heureux si j'avais été suspendu pour le reste de la saison, comme ça j'aurais pu partir en vacances plus tôt". 

Une honte pour le football

Zlatan Ibrahimovic

Zlatan Ibrahimovic s'était emporté et avait, dans les vestiaires, apostrophé le quatrième arbitre en anglais : "Putain de trou du cul ! Je joue depuis 15 ans et je n'ai jamais vu un tel arbitre, dans ce pays de merde ! Ce pays ne mérite même pas le PSG ! Nous sommes trop bons pour vous tous".

Le PSG veut boycotter "Canal +"

Au lendemain de la décision prise par la LFP, le club parisien s'est lui aussi indigné. Il a exprimé son ras-le-bol en parlant d'"acharnement" et en décidant de boycotter Canal+. "Le club déplore l'acharnement dont est victime son joueur au regard de son immense contribution à l'image du football français ici et partout dans le monde", estime le PSG. Le club parisien et l'OM ont publié un communiqué commun dans lequel ils indiquent qu'ils ne s'exprimeront plus devant les caméras de Canal+ jusqu'à la fin de la saison.

De son côté, le gardien de but numéro 2, Nicolas Douchez, s'est ensuite positionné de façon un peu plus mesurée. Il ne veut pas parler d'acharnement, mais juge la sanction "sévère". "Je pense qu'il y avait un contexte, on peut trouver des circonstances atténuantes", explique-t-il.

Un acharnement contre le club pour Laurent Blanc

À lire aussi

Laurent Blanc a ensuite fait part d'une exaspération plus forte. Irrité depuis plusieurs semaines par des instances auxquelles il reproche de ne pas avoir aidé le club parisien à alléger son terrible calendrier, l'ancien sélectionneur des Bleus a placé le débat sur le terrain des rapports entre la France et "ceux qui réussissent". "Ce que je vois, c'est que personne ne nous aide, a-t-il déclaré. D'ailleurs, on n'attend l'aide de personne. Je crois qu'en France, la jalousie est très présente". 

Personne ne nous aide

Laurent Blanc

Selon l'entraîneur du Paris Saint-Germain, l'arbitrage des matches de son club est une preuve du mauvais traitement du PSG. Il prend en exemple le cas de Marco Verratti, qui, pour Laurent Blanc, prend des cartons injustifiés. "Il prend cinq cartons jaunes sur les cinq derniers matches. Vous savez combien il a fait de fautes ? Il a fait une faute par match", détaille-t-il avant d'ajouter : "Alors on se dit qu'il y a certainement des choses qui sont dites, que pour Marco, dès qu'il fait une faute, il faut lui mettre un carton". 

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/