1 min de lecture Ligue des champions

VIDÉOS - Arsenal-Bayern Munich : les buts du carton bavarois (5-1)

Le Bayern Munich s’est qualifié pour les quarts de finale de la Ligue des champions en humiliant Arsenal sur sa pelouse mardi soir.

Arturo Vidal et Robert Lewandowski ont assommé Arsenal.
Arturo Vidal et Robert Lewandowski ont assommé Arsenal. Crédit : Ben STANSALL / AFP
François Quivoron
François Quivoron
et AFP

Arsenal a sombré mardi 7 mars soir à l’Emirates Stadium en s’inclinant 5-1 face au Bayern Munich en 8e de finale retour de la Ligue des champions. Trois semaines plus tôt, lors du match aller en Allemagne, les Gunners avaient déjà perdu sur le même score. C’est donc une véritable coup de bambou pour l’équipe d’Arsène Wenger, dont le statut d’entraîneur historique du club est de plus en plus fragile.

La soirée avait pourtant bien commencé pour Arsenal avec l’ouverture du score dès la 20e minute de Theo Walcott, après un joli raid dans la défense bavaroise. Un premier but pour entretenir un infime espoir. Avant de toucher le fond en deuxième période. Le Bayern a profité d’un penalty inscrit par Robert Lewandowski (55e) pour égaliser. Sur l’action, le défenseur français Laurent Koscielny a été expulsé, ce qui a provoqué la colère d’Arsène Wenger.

"L'arbitre a fait très fort pour le Bayern. Il n'y avait pas penalty et en plus Lewandowski était hors-jeu. Et en plus de ça, il donne un carton rouge. Je suis frustré et en colère. C'est scandaleux. L'arbitre nous met un carton jaune et après, le gars derrière la ligne réclame un rouge", a enragé l’entraîneur des Gunners. Réduit à dix, Arsenal a ensuite subi les déferlantes du Bayern, qui a marqué quatre buts en moins de vingt minutes (Arjen Robben 68e, Douglas Costa 77e, Arturo Vidal 80 et 85e).

"C'était difficile car Arsenal a bien joué pendant 60 minutes et nous a causé des problèmes. Arsenal nous a mis la pression et nous avons commis des erreurs inhabituelles, a toutefois souligné Carlo Ancelotti, le coach italien du Bayern. C'est bizarre, mais le football est comme ça. Le résultat ne reflète pas ce qu'il s'est passé sur le terrain."

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Ligue des champions Arsenal Bayern Munich
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants