2 min de lecture Ligue des champions

VIDÉO - Real-PSG : "C'est facile d'en mettre 8 à Dijon", regrette Adrien Rabiot

RÉACTION - Le milieu de terrain parisien, buteur à Santiago Bernabeu, était désolé que son équipe flambe en championnat, beaucoup moins lors des grandes soirées de Ligue des champions.

Adrien Rabiot à la lutte avec Isco mercredi 14 février 2018 à Madrid
Adrien Rabiot à la lutte avec Isco mercredi 14 février 2018 à Madrid Crédit : GABRIEL BOUYS / AFP
GrégoryFortune77
Gregory Fortune
Journaliste RTL

Adrien Rabiot s'est caché ni sur le terrain ni en interview d'après match à l'issue de la défaite (3-1) du PSG sur la pelouse du Real Madrid en 8e de finale aller de Ligue des champions. "Comme d'habitude on a les occasions, on n'est pas assez réalistes, a regretté le milieu de 22 ans au micro de beIN Sports. Quand on joue face à des équipes comme ça ils ont deux ou trois occasions, voilà ça fini au fond". 

"Je suis déçu parce qu'on a fait le match qu'il fallait ici, a poursuivi l'auteur de l'ouverture du score à la 33ème minute. On avait bien commencé et on prend ces buts à la fin. On dit toujours les même choses, on répète toujours les mêmes choses et à la fin on se fait toujours avoir de la même manière. C'est énervant".

Que faut-il changer, alors, pour ne pas revivre ce genre de scénario ? réponse de Rabiot : "Le problème c'est que c'est facile de mettre 8 (buts, ndlir) à Dijon, 4-5 en championnat, mais c'est dans ces matches-là qu'il faut être décisif. On ne l'a pas été. Bien sûr qu'il y a une manche retour. On est des compétiteurs et on va aller chercher la qualification, mais quand on part avec un handicap comme ça c'est compliqué".

À lire aussi
Neymar et le défenseur de l'Étoile Rouge de Belgrade Branko Jovicic, le 3 octobre 2018 Ligue des champions
PSG-Belgrade : "Les Serbes ont joué le jeu", estime un spécialiste du droit du sport

"Je suis content de la manière avec laquelle l'équipe a répondu, a de son côté assuré l'entraîneur Unai Emery. En première mi-temps, c'est un match équilibré. On met le premier but. Mais après, le penalty que siffle l'arbitre est un penalty facile à siffler. En deuxième mi-temps, on a mieux supporté la pression. Le match a été maîtrisé avec des occasions de marquer". 

Visiblement, le Basque en voulait beaucoup à l'arbitre italien de la rencontre. "Il a fait de petites choses, qui ont eu pour conséquence des grandes choses, comme par exemple le penalty, et la main de Sergio Ramos qui aurait dû faire penalty pour nous, les cartons jaunes, et l'action de Kimpembe (sur le dernier but madrilène, ndlr) qui aurait dû valoir faute. L'arbitre a été plus (en faveur) du Real que de nous. Il reste 90 minutes. Je crois en notre équipe, on a la possibilité de faire souffrir le Real". Match retour le mardi 6 mars au Parc des Princes.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Ligue des champions Paris Saint-Germain Real Madrid
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7792265889
VIDÉO - Real-PSG : "C'est facile d'en mettre 8 à Dijon", regrette Adrien Rabiot
VIDÉO - Real-PSG : "C'est facile d'en mettre 8 à Dijon", regrette Adrien Rabiot
RÉACTION - Le milieu de terrain parisien, buteur à Santiago Bernabeu, était désolé que son équipe flambe en championnat, beaucoup moins lors des grandes soirées de Ligue des champions.
https://www.rtl.fr/sport/football/video-real-psg-c-est-facile-d-en-mettre-8-a-dijon-regrette-adrien-rabiot-7792265889
2018-02-14 23:44:27
https://cdn-media.rtl.fr/cache/6gHYl6-yNfERJHJswB9eNw/330v220-2/online/image/2018/0214/7792265898_adrien-rabiot-a-la-lutte-avec-isco-mercredi-14-fevrier-2018-a-madrid.jpg