2 min de lecture Angleterre

VIDÉO - Quand Bielsa ordonne à ses joueurs de laisser marquer l'équipe adverse

Surnommé "El Loco", le coach de Leeds a ordonné à son équipe de laisser égaliser Aston Villa, après un but litigieux marqué par l'un de ses joueurs.

L'Argentin Marcelo Bielsa en septembre 2017
L'Argentin Marcelo Bielsa en septembre 2017 Crédit : DENIS CHARLET / AFP
Léa Stassinet
Léa Stassinet
et AFP

Il s'agissait pourtant d'un match crucial entre les deux équipes de Championship (deuxième division britannique, ndlr). Mais cela n'a pas empêché Marcelo Bielsa, l'entraîneur de Leeds, de faire preuve d'un fair-play exemplaire, que certains n'ont pas hésité à qualifier de "coup de folie". Il a en effet ordonné à ses joueurs de laisser Aston Villa égaliser, offrant par ricochet à Sheffield, concurrent direct, une montée assurée en Premier League.

Tout avait pourtant bien commencé pour ses hommes : un but de Kalvin Phillips, à la 72e minute, permettait à Leeds de revenir à trois points de Sheffield (2e) au classement de la deuxième division anglaise, avec l'espoir de rejoindre leurs rivaux lors de la dernière journée (seuls les deux premiers sont automatiquement promus). 

Mais ce but qui devait perpétuer l'espoir avait été marqué alors que le "Villan" Jonathan Kodjia était à terre, blessé. Ses coéquipiers ont alors fondu comme un seul homme sur le buteur de Leeds, déclenchant une bagarre générale. La fronde n'a pas tardé à se propager au banc, l'entraîneur-adjoint des Villans, John Terry (ex-défenseur central de Chelsea), reprochant à Leeds son manque de fair-play.   

Des joueurs médusés

Pour remettre les équipes sur un même pied d'égalité, Marcelo Bielsa a alors intimé l'ordre à ses joueurs, médusés, de laisser Aston Villa revenir à 1 but partout, pour compenser la réalisation de Phillips. Un geste qui coûte cher à Leeds, puisque les "Whites" n'ont empoché qu'un seul point à l'issue de la rencontre.

Une revanche en mai ?

À lire aussi
Des spectateurs font des saluts nazis et des gestes insultants pendant Angleterre-Bulgarie Euro 2020
Euro 2020 : des saluts nazis pendant Bulgarie-Angleterre, une enquête demandée

Désormais, Sheffield conserve cinq unités d'avance sur Leeds, à une journée de la fin du Championship, s'assurant ainsi le deuxième (et dernier) sésame direct pour la Premier League, en compagnie de Norwich qui avait déjà validé son billet samedi. Mais tout n'est pas perdu pour Leeds, puisque les équipes classées de la 3e à la 6e place s'affronteront en mai pour tenter de décrocher leur billet pour la Premier League lors de barrages d'accession. Et il se pourrait bien que les deux équipes qui se sont séparées sur un nul s'affrontent une nouvelle fois.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Angleterre Royaume-Uni Marcelo Bielsa
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants