2 min de lecture Chelsea

Chelsea : le gardien refuse de quitter le terrain et provoque la colère de son coach

VIDÉO - Lors de la finale de Coupe de la ligue anglaise, Kepa Arrizabalaga a refusé de sortir avant la séance de tirs au but. Son entraîneur, Maurizio Sarri évoque "un grand malentendu".

>
VIDÉO - Le gardien de Chelsea refuse de quitter le terrain et provoque la colère de son coach Crédit Image : Adrian DENNIS / AFP | Crédit Média : M6info | Date :
Logo de la chaîne M6
La rédaction de M6 et Léa Stassinet

C'est l'une des images marquantes de cette finale de Coupe de la ligue anglaise opposant Chelsea à Manchester City sur la pelouse de Wembley dimanche 24 février. Alors que les deux équipes venaient de terminer les prolongations sur le score de 0-0, le goal de Chelsea, Kepa Arrizabalaga, semble avoir une crampe. 

Ne souhaitant prendre aucun risque avant la séance de tirs au but, son coach, l'Italien Maurizio Sarri demande alors un changement et souhaite faire rentrer son gardien remplaçant Willy Caballero. Mais Kepa Arrizabalaga lui a opposé un refus catégorique. Pendant plusieurs minutes, il a ainsi refusé de quitter le terrain, devant un stade interloqué. 

Une attitude qui a provoqué la colère de Maurizio Sarri, qui a multiplié les gestes d'énervement en retournant en tribunes. De rage, il a même feint un retour aux vestiaires avant de revenir à sa place. 

Finalement, Kepa Arrizabalaga est donc resté sur la pelouse et a bien arrêté un tir au but lors lors de la séance, mais Manchester City s'est tout de même imposé 4 à 3, gagnant ainsi un deuxième titre d'affilée. 

Je regrette l'image que cet épisode a renvoyé et je présente mes excuses

Kepa Arrizabalaga
Partager la citation
À lire aussi
Nabil Fekir avec l'OL à Manchester le 19 septembre 2018 Europa League
Europa League : pourquoi Lyon supportera Chelsea face à Arsenal en finale

Après le match, le gardien a présenté ses excuses sur son compte Twitter. "Je suis désolé de la façon dont les choses se sont déroulées à la fin de la prolongation. À aucun moment je n’ai voulu désobéir à l’entraîneur. La situation est le résultat d’un malentendu dû à un match à très haute tension avec un titre au bout. L’entraîneur pensait que je ne pouvais pas continuer alors que mon intention était de lui montrer que j’étais en parfaite condition pour aider l’équipe. Je regrette l'image que cet épisode a renvoyé et je présente mes excuses".

De son côté, son coach a lui aussi tenté d'éteindre la polémique en conférence de presse. "C'était un grand malentendu. J'ai cru qu'il était blessé, je ne voulais pas qu'il reste s'il était dans cette condition. Je voulais Caballero sur le terrain. Le gardien voulait juste me dire qu'il était encore bon pour la séance de tirs au but", a-t-il expliqué. 

"Mentalement, Kepa avait raison mais pas forcément dans son comportement. J'étais très en colère. Je vais lui parler, il doit comprendre car nous pouvons avoir des problèmes, spécialement avec vous (la presse)", a continué l'Italien, qui ne semble cependant pas lui en tenir rigueur. "Cela n'a pas perturbé les joueurs pour la séance de tirs au but. Il n'y a que moi que cela a perturbé. Les joueurs sont restés calmes", a assuré Maurizio Sarri. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Chelsea Foot étranger Angleterre
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants