1 min de lecture Équipe de France de football

VIDÉO - Kingsley Coman : "Je veux bien défendre pour jouer avec Kylian"

Dans un entretien accordé à M6 et RTL, l'attaquant français le plus en vue ces dernières semaines se livre sur son parcours en Bleu.

>
Dans un entretien accordé à M6 et RTL, l'attaquant français le plus en vue ces dernières semaines se Crédit Image : Philippe Sanfourche et Martin Gabriels | Crédit Média : Philippe Sanfourche et Martin Gabriels | Date :
Philippe Sanfourche
Philippe Sanfourche et Martin Gabriels

De son propre aveu, c'est un homme discret. "Je ne suis pas celui qui se montre le plus", admet Kingsley Coman, 23 ans. "J'essaye d'esquiver les interviews quand c'est possible", ajoute-t-il dans un sourire.

Conséquence, l'attaquant du Bayern Munich est peu connu du public français, même s'il était l'un des éléments importants du parcours de l'équipe de France lors de l'Euro 2016, perdu en finale face au Portugal (1-0).

"C'est la plus grosse déception de ma carrière", avoue-t-il. Une blessure qu'il n'a pas encore tout à fait pansée. "L'équipe de France a eu la chance de gagner la Coupe du Monde pour s'en remettre. Moi, c'est toujours un peu là".

Blessé avant le Mondial en Russie

Blessé quelques mois avant la compétition en Russie, l'attaquant n'avait pas pu prendre part à l'aventure de l'été 2018. "Il me manque de remporter cette compétition internationale, j'avais presque goûté à la victoire mais je ne l'ai pas eue. Donc je l'attends avec impatience".

À lire aussi
Des supporters des Bleus lors du match de l'équipe de France contre les États-Unis, samedi 9 juin. football
Euro 2020 : comment acheter des places pour cet été ?

Dans le viseur de Kingsley Coman, l'Euro 2020 bien sûr. Une compétition qu'il a de grandes chances de disputer, fort d'un retour convaincant en Bleu, marqué notamment par un doublé le 7 septembre contre l'Albanie (4-1). "C'est l'un des meilleurs matches, voire mon meilleur match en Bleu. C'était la première fois que j'avais une ovation en France".

Prêt à faire des sacrifices pour jouer avec Mbappé

Pourrait-il devenir l'un des hommes forts de Didier Deschamps en attaque, aux côtés de Kylian Mbappé, dès jeudi 14 novembre face à la Moldavie (20h45 sur M6) ? "Je n'ai pu commencer qu'un seul match avec lui. Forcément, j'aimerais jouer avec Kylian", répond-il.

Il se dit même prêt à quelques sacrifices pour que cela se concrétise. "Si je dois être moins offensif et défendre plus, je n'aurais aucun problème à le faire. La sélection, c'est quelque chose d'à part", conclut Kingsley Coman.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Équipe de France de football Euro 2020 Didier Deschamps
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants