1. Accueil
  2. Sport
  3. Football
  4. Serie A : Sinisa Mihajlovic entraînera l'AC Milan
2 min de lecture

Serie A : Sinisa Mihajlovic entraînera l'AC Milan

Quelques minutes après avoir officialisé le licenciement de Filippo Inzaghi, l'AC Milan a annoncé l'arrivée de l'entraîneur Sinisa Mihajlovic pour relancer le club.

Sinisa Mihajlovic, alors entraîneur de la Sampdoria Gênes, le 16 mai 2015.
Sinisa Mihajlovic, alors entraîneur de la Sampdoria Gênes, le 16 mai 2015.
Crédit : CARLO HERMANN / AFP
La rédaction numérique de RTL & AFP

Sinisa Mihajlovic sera-t-il le bon ? Quelques minutes après l'officialisation du licenciement de Filippo Inzaghi, qui a mené péniblement l'AC Milan à la 10e place en Championnat d'Italie, le club annonçait ce mardi 16 juin l'arrivée du technicien serbe, qui a fait ses preuves en qualifiant la Sampdoria Gênes pour l'Europa League.

Ex-joueur du grand rival, l'Inter Milan, Sinisa succède à pas moins de trois entraîneurs en 18 mois. Après avoir chassé en janvier 2014 Massimiliano Allegri, qu'il a vu de loin briller cette saison à la tête de la Juventus Turin, le Milan n'a décidément guère eu la main heureuse avec ses techniciens. Le Néerlandais Clarence Seedorf n'a pas duré cinq mois et l'ex-idole "Pippo" Inzaghi a bidouillé toute la saison dernière sans jamais faire décoller ni le jeu ni le classement du géant lombard.

Le Serbe a ainsi pour mission de relancer l'AC Milan après deux saisons blanches. Et il pourrait bien en être capable. Teigneux, il n'hésite jamais a tancer publiquement ses joueurs ni à aller au conflit, comme avec la star camerounaise Samuel Eto'o, coupable d'une absence à l'entraînement peu après son arrivée en grande pompe, en février. "Pippo" Inzaghi, en revanche, s'est souvent montré très protecteur avec son groupe. Quand il s'est mis en colère, en fin de saison, le mal était fait au classement.

Un mercato plus offensif

L'arrivée du Serbe n'est pas une surprise. Les négociations étaient déjà très avancées. Mihajlovic, invité par Audi aux 24 heures du Mans ce week-end, avait même plaisanté sur son arrivée imminente. L'affaire traînait car le Milan cherchait une résolution de contrat à l'amiable pour son légendaire buteur. Mais aucun accord n'a visiblement été trouvé qui aurait permis d'éviter un licenciement sec pour l'un des chouchous de toujours du stade San Siro.

À lire aussi

Pour sa défense, Inzaghi n'avait pas non plus d'immenses joueurs sous la main. Le Serbe, qui a signé pour deux ans, devrait lui bénéficier d'un marché des transferts un peu plus offensif que ces quatre dernières saisons. Silvio Berlusconi, le propriétaire, est en négociations officielles avec l'homme d'affaires Thaïlandais Bee Taechaubol pour vendre 48% des parts du club et agir sur le marché des transferts estival avec cette manne financière.

Le propriétaire du Milan compte aussi sur l'expérience de son nouvel entraîneur et sa connaissance du "calcio". Après la Ligue des champions remportée avec l’Étoile Rouge Belgrade contre Marseille (1991), celui-ci a effectué toute sa carrière de joueur en Serie A (AS Rome, "Samp", Lazio Rome et Inter). Entraîneur, il n'a également presque connu que l'Italie, d'abord adjoint à l'Inter (2006-2008), puis coach en chef à Catane, Bologne et la Fiorentina, avant la Sampdoria, hormis une année et demie en tant que sélectionneur de la Serbie, sans parvenir à la qualifier pour le Mondial 2014. Désormais on attend de lui qu'il ramène le Milan au sommet.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/