1. Accueil
  2. Sport
  3. Football
  4. Nicolas Anelka défend Serge Aurier en évoquant le burkini et les nudistes
1 min de lecture

Nicolas Anelka défend Serge Aurier en évoquant le burkini et les nudistes

Nicolas Anelka a soutenu Serge Aurier sur Facebook après la condamnation du défenseur parisien à deux mois de prison ferme.

Nicolas Anelka
Nicolas Anelka
Crédit : Page Facebook de Nicolas Anelka
Ryad Ouslimani
Ryad Ouslimani

"Vous avez perdu la tête en France". C'est ainsi que Nicolas Anelka débute son post sur sa page Facebook en évoquant deux informations du lundi 26 septembre. En effet, l'ancien buteur de l'équipe de France a réagi au projet de la mairie de Paris concernant la création d'un espace dédié aux nudistes dans la capitale, probablement un parc, et à la condamnation de Serge Aurier à 2 mois de prison ferme pour violences sur un policier. "Donc Burkini pour protéger son corps et respecter la femme NON, mais nudiste dans Paris OUI", a posté le champion d'Europe avec les Bleus et le Real Madrid. 

Après avoir tancé Lilian Thuram, qu'il a comparé à l'esclave complice du maître blanc dans le film Django Unchained, Nicolas Anelka prend cette fois-ci le parti de soutenir Serge Aurier, qui a fait appel de sa condamnation pour violence contre un agent de police : "Serge je suis avec toi ... 200%. On soutient les vrais ici", a écrit Nicolas Anelka. 

Nicolas Anelka compare Lilian Thuram au personnage d'esclave complice du maître dans "Django Unchained"
Nicolas Anelka compare Lilian Thuram au personnage d'esclave complice du maître dans "Django Unchained"
Crédit :

L'ancien joueur du PSG en profite également pour évoquer le rôle de la France au Mali, en Côte-d'Ivoire et même aux Antilles et en Algérie

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire