2 min de lecture Coupe de France

PSG : Laurent Blanc "très fier d'entraîner ces garçons"

RÉACTION - Une nouvelle victoire, un triplé de "Zlatan", pas de blessés : l'entraîneur du Paris Saint-Germain avait le sourire mercredi 8 avril.

Laurent Blanc et Zlatan Ibrahimovic lors du match PSG - Saint-Étienne le 8 avril 2015
Laurent Blanc et Zlatan Ibrahimovic lors du match PSG - Saint-Étienne le 8 avril 2015 Crédit : MARTIN BUREAU / AFP
Cécile De Sèze
Cécile De Sèze
et AFP

Les matches s'enchaînent pour les Parisiens, qui n'ont pas le temps de souffler, à peine celui de compter les blessés. Mais le club de la capitale, porté par un grand Ibrahimovic, s'est qualifié mercredi 8 avril pour la finale de la Coupe de France en battant Saint-Etienne (4-1) et est désormais tout près d'un historique triplé dans les compétitions nationales. 

Laurent Blanc a apprécié ce nouveau succès, mais aussi le spectacle proposé. "Il y a eu un très bon match, avec de la qualité des deux côtés, des équipes offensives qui ont joué pour gagner. Saint-Étienne a profité de nos deux ou trois erreurs de concentration en première période. On a ensuite élevé notre niveau de jeu et on s'est créé plus d'occasions. Quand vous avez la chance d'être dans l'équipe il faut être bon. Et je suis assez content de la prestation de toute l'équipe et notamment de ceux qui n'avaient pas eu beaucoup de temps de jeu, comme Cabaye par exemple". 

Ce sont des joueurs hors norme et Zlatan en fait partie

Laurent Blanc
Partager la citation

Le Cévenol a également profité de l'occasion pour mettre les points sur les i concernant les critiques à l'encontre de son géant suédois : "Zlatan était fatigué contre Marseille. Ce ne sont pas des machines. On s'habitue à ce que des joueurs marquent deux ou trois buts par match. Ils ont le droit aussi d'être un peu fatigués. Ce sont des joueurs hors norme et Zlatan en fait partie. Il a raté son match à Marseille, certes, mais de là à mettre en doute ses qualités comme je l'ai vu..."

On n'a rien gagné. On s'approche mais on n'a rien fait

Laurent Blanc
Partager la citation

"Je suis très fier d'entraîner ces garçons, a poursuivi l'ancien sélectionneur des Bleus. J'ai un groupe fantastique, énorme dans la qualité de travail. Tant qu'on est en compétition sur quatre tableaux, on y pense à ce quadruplé. Mais on n'a rien gagné. On s'approche mais on n'a rien fait. Il reste quelques efforts à produire et quelques matches à gagner. Les blessés, on a donné. C'est bien aussi de ce côté là, RAS sur le plan médical". 

On sait qu'on peut marquer l'histoire

Marquinhos, défenseur du PSG
Partager la citation
À lire aussi
Moustapha Name (à gauche) avec Pau le 16 janvier 2020 Coupe de France
Coupe de France : le programme des 8es de finale avec Pau-PSG et Nice-OL

Le défenseur du Paris Saint-Germain, Marquinhos, semble y croire aussi. "On est en train d'arriver à notre objectif. On a  l'ambition de tout gagner. Il reste un dernier effort à faire. C'est possible. Les titres sont là, devant nous. On sait qu'on peut marquer l'histoire", a-t-il confié à la sortie du match. 

L'autre buteur de la soirée, Ezequiel Lavezzi, s'est félicité sur les réseaux sociaux. Dans un tweet, le joueur argentin s'est dit "heureux de pouvoir jouer une autre finale", après celle de la Coupe de la Ligue samedi prochain. Un message accompagné d'une photo de vestiaire avec les joueurs du PSG souriants.

Contentos por poder jugar otra final #coupedefrance Heureux de pouvoir jouer une autre finale #stadedefrance

Une photo publiée par Ezequiel Lavezzi (@pocho22lavezzi) le

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coupe de France Paris Saint-Germain AS Saint-Etienne
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants