1. Accueil
  2. Sport
  3. Football
  4. PSG : que faire de Serge Aurier ?
2 min de lecture

PSG : que faire de Serge Aurier ?

DÉCRYPTAGE - Le cas du latéral ivoirien de 23 ans, qui devrait être titularisé à Ludogorets mercredi 28 septembre en Ligue des champions, pose question chez les dirigeants parisiens.

Serge Aurier (à gauche) le 26 septembre 2016
Serge Aurier (à gauche) le 26 septembre 2016
Crédit : Tristan Reynaud/SIPA
PSG : que faire de Serge Aurier ?
00:01:07
Philippe Sanfourche & Gregory Fortune

Une défaite à Toulouse (2-0) en Ligue 1, un entraîneur sous pression, un joueur condamné à deux mois de prison ferme par la justice. Le PSG vit une fin de mois septembre compliquée et doit impérativement remporter son deuxième match de Ligue des champions, mercredi 28 septembre (20h45) à Sofia face au club quasi inconnu de Ludogorets pour s'éviter une crise sans précédent dans l'ère qatarie.

La sanction judiciaire à l'encontre de Serge Aurier est venue contrarier la préparation des hommes d'Unai Emery. Le latéral droit ivoirien a fait appel, mais de fait rien ne l'empêchait d'être convoqué pour cette rencontre en Bulgarie. Le PSG a donc décidé de ne pas se priver de ses services. Le joueur de 23 ans est du voyage. Il est apparu tout sourire mardi 27 septembre à l'entrainement, fraîchement débarqué à Sofia avec ses coéquipiers, loin du tumulte parisien, des tribunaux et de son cortège médiatique.

Personnage clivant, voire politique

La veille, le club l'avait soutenu assez fermement par voix de communiqué, précisant qu'aucun autre commentaire ne serait fait par la suite. Message entendu : pas une question n'a été posée sur le sujet en conférence de presse d'avant-match. Le cas Aurier, qui devrait être titularisé en Bulgarie, comme si de rien n'état, pose tout de même question chez les dirigeants. Fallait il le transférer cet été, comme Laurent Blanc l'avait préconisé ? N'y a-t-il pas un risque de le voir plonger sportivement, comme en fin de saison dernière, lors de son retour prématuré après l'affaire Periscope ? 

Au-delà des interrogations sportives, il y a surtout des questions éthiques. Serge Aurier, publiquement soutenu sur les réseaux sociaux par le sulfureux  Nicolas Anelka, devient un personnage clivant, voire politique. Tout l'inverse de l'image positive et consensuelle recherchée par le Qatar en investissant dans le football. Un constat qui, à terme, vu de Doha, pourrait éclipser toutes les considérations d'ordre sportives et lui être fatal.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.