1. Accueil
  2. Sport
  3. Football
  4. PSG : pourquoi faut-il être indulgent avec Kevin Trapp
4 min de lecture

PSG : pourquoi faut-il être indulgent avec Kevin Trapp

Le gardien allemand est pointé du doigt après une nouvelle bourde contre Lyon. Mais il fait aussi partie de l'équipe type de la phase de groupe de la Ligue des champions.

Kevin Trapp le 11 septembre 2015 au Parc des Princes
Kevin Trapp le 11 septembre 2015 au Parc des Princes
Crédit : AFP/F.Fife
Dorian Waymel

Débarqué au PSG durant le mercato d'été 2015, il est celui qui a relégué Salvatore Sirigu, titulaire depuis 4 saisons dans les buts parisiens, au rang de numéro 2. Kevin Trapp, 25 ans, acheté 9 millions d'euros à l'Eintracht Francfort, doit permettre à Paris de franchir un cap en Ligue des champions. Il est aujourd'hui remis en cause. Chambré même par le public du Parc des Princes lors de Paris-Lyon dimanche 13 décembre (5-1) après une nouvelle boulette sur une frappe lointaine et plein axe de Jordan Ferri. 

Il faut dire que l'Allemand est un habitué (4 depuis le début de la saison). Mais au-delà de ces sautes de concentration, Laurent Blanc a toujours maintenu son soutien à Trapp, et l'a réaffirmé en conférence de presse mardi 15 décembre avant la rencontre de Coupe de la Ligue contre Saint-Étienne (1-0). Trois raisons peuvent pousser l'entraîneur français à se montrer indulgent envers son gardien , qui sera de nouveau titulaire contre Caen en match décalé de la 19e journée de L1 samedi 19 décembre (17h).

1. Le PSG, meilleure défense de Ligue 1 et de Ligue des champions

Révélée mardi par l'UEFA, l'équipe type de la phase de groupes de la Ligue des champions a mis en valeur deux Parisiens. Le capitaine Thiago Silva en défense... et le gardien Kevin Trapp. Placé devant d'autres spécialistes du poste référencés comme Manuel Neuer (Bayern, équipe d'Allemagne) ou Gianluigi Buffon (Juventus, équipe d'Italie), l'Allemand est à la tête de la meilleure défense en C1. En six matches, les Parisiens n'ont concédé qu'un seul but. Seul bémol, et pas des moindres, celui-ci a précipité la défaite du triple champion de France sur le terrain du Real Madrid (1-0), et l'ancien de Francfort n'a pas été exempt de tout reproche sur la réalisation de Nacho avec une sortie peu inspirée. En revanche lors du match aller au Parc des Princes (0-0), Trapp a prouvé lors de ce premier test qu'il pouvait aussi se montrer fiable et décisif au plus niveau.

En Ligue 1, Kevin Trapp émarge à 83% d'arrêts. Soit le 3e meilleur ratio en Europe. Mais il faut aussi relativiser cette statistique favorable, puisque la concurrence y est bien moins armée qu'en Ligue des champions, et que les frappes sont pour la plupart du temps des tentatives lointaines et sans grand danger. Et si l'on retient bien plus facilement une grosse boulette, (comme ce but gag avec un dégagement au pied contré par Khazri contre Bordeaux), le nombre de "clean sheet" du gardien allemand est lui aussi important : 15 sur 24 matches disputés toutes compétitions confondues.

2. Le départ de Sirigu peut le libérer

Salvatore Sirigu, ici le 16 août 2015, prendra-t-il place dans les buts parisiens à la place de Kevin Trapp ?
Salvatore Sirigu, ici le 16 août 2015, prendra-t-il place dans les buts parisiens à la place de Kevin Trapp ?
Crédit : AFP/F.Fife
À écouter aussi

Doublure de Buffon en équipe nationale d'Italie, Salvatore Sirigu sait qu'il va devoir enchaîner les matches d'ici juin 2016 s'il veut participer à l'Euro en France (10 juin - 10 juillet), où la Squadra Azzurra sera confrontée à la Belgique, à la Suède et à l'Irlande dans le groupe E. Un départ au prochain mercato hivernal n'est donc pas à exclure. Une hypothèse renforcée après une information du journal L'Équipe, indiquant que l'Italien a refusé de jouer un match de poule sans enjeu en Ligue des champions contre Donetsk (2-0) le mardi 8 décembre. 

Même si l'agent du gardien a démenti cette info par la suite, difficile de ne pas y voir une volonté de la part de Sirigu de ne pas se griller en C1. À l'heure actuelle, l'ancien de Palerme peut participer à une Coupe d'Europe avec un autre club du continent en cas de transfert. Cela n'aurait pas été le cas s'il avait disputé quelques minutes en phase de groupes avec le PSG. En cas de départ de son principal concurrent, Kevin Trapp pourrait ainsi travailler plus sereinement.

3. Appelé avec la sélection allemande

Quelques jours après une étourderie sur le terrain du Real Madrid, Kevin Trapp a honoré sa première convocation avec l'équipe d'Allemagne. Ancien international espoirs de la Nationalmannschaft, le natif de Merzig n'a pas encore connu sa première cape avec les "A". Mais son apparition dans le groupe pour la confrontation contre la France (défaite 2-0) prouve que le sélectionneur, Joachin Löw, garde un œil et compte sur le titulaire du PSG. 

Derrière l'intouchable Manuel Neuer (3e au Ballon d'Or 2015), Kevin Trapp sera en concurrence avec le Barcelonais Marc-André Ter Stegen (24 ans) pour la place de doublure lors de l'Euro 2016 avec le pays champion du monde en titre. Une échéance importante. Pour parvenir à gagner cette place de numéro 2 en Allemagne, le Parisien sait qu'il n'aura plus le droit à se montrer sous un mauvais jour à six mois du tournoi.

Ligue 1, 19e journée : résultats, programme et classement

Vendredi 18 décembre 
Nice - Montpellier : 1-0  
   
Samedi 19 décembre 
(17h) Caen - Paris SG 
(20h) Bastia - Reims 
Toulouse - Lille 
Guingamp - Rennes 
Lorient - Nantes 
Troyes - Monaco  
 
Dimanche 20 décembre 
(14h) Saint-Etienne - Angers 
(17h) Gazélec-Ajaccio - Lyon 
(21h) Bordeaux - Marseille 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/