1 min de lecture Paris Saint-Germain

PSG : pourquoi Cavani et Pastore sont absents contre Amiens

DÉCRYPTAGE - Rentrés en retard de la trêve hivernale, l'Uruguayen et l'Argentin n'ont pas été convoqués par leur entraîneur Unai Emery pour le quart de finale de Coupe de la Ligue ce mercredi 10 janvier (21h05).

Christophe Pacaud Les Sports du Grand Soir Christophe Pacaud
>
PSG : pourquoi Cavani et Pastore sont absents contre Amiens Crédit Image : J.E.E/SIPA | Crédit Média : Philippe Sanfourche | Durée : | Date : La page de l'émission
Gregory Fortune
Gregory Fortune
et Philippe Sanfourche

Dix-huit joueurs retenus et trois absents de marque. Le Paris Saint-Germain se rend à Amiens sans Thiago Motta, Edinson Cavani et Javier Pastore, mercredi 10 janvier, pour tenter de décrocher une nouvelle place en demi-finale de la Coupe de la Ligue. Si le milieu italien est touché au mollet, il s'agit bien d'une sanction, plus ou moins déguisée, à l'encontre de l'attaquant uruguayen et du milieu argentin.

Les deux joueurs sont rentrés en retard de la trêve hivernale. Alors que la reprise était prévue le mercredi 3 janvier, Cavani avait fait son retour au Camp des Loges vendredi 5 janvier. Pastore n'a repris l'entraînement que lundi 8 janvier, avec une séance individuelle.

Avant de dévoiler son groupe, Unai Emery a assuré s'être expliqué avec eux. "Nous avons parlé, j'ai parlé personnellement et le club a parlé avec eux". 

Pas de sanctions financières pour l'instant

Pour le moment, les raisons encore floues de ces retards ne vont pas déboucher sur des sanctions financières. C'est la direction qui décidera. l'entraîneur basque, lui, minimise la gravité des faits. "C'est un petit problème pour moi. Nous avons parlé à l'intérieur, et après c'est une décision du club (...) Le plus important c'est le groupe, l'équipe, les joueurs qui sont prêts, les joueurs qui ont joué dimanche aussi" (à Rennes, ndlr).

À lire aussi
Neymar célèbre son but, au Havre. Coronavirus France
Football : le public enfin dans les tribunes pour voir le PSG écraser le Havre (9-0)

Visiblement, Unai Emeryl marche un peu sur des œufs dans ce dossier. Il est obligé de se montrer ferme vis-à-vis du groupe, tout en prenant garde à ne pas fragiliser ses deux joueurs, particulièrement le goleador uruguayen et ses 53 buts marqués en 2017.

Son retour pourrait avoir lieu dimanche 14 janvier en Ligue 1 à Nantes. Pour Pastore, la question se pose plus que jamais de savoir si le match contre Caen, le 20 décembre dernier, n'était pas son dernier avec Paris.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Paris Saint-Germain Coupe de la Ligue Edinson Cavani
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants