3 min de lecture Trophée des champions

PSG-Lyon : le trophée des champions, un premier choc pour lancer la saison

PRÉSENTATION - Comme chaque année, le trophée des champions marquent le début de la saison de football avant la reprise de la Ligue 1. L'Olympique lyonnais veut faire chuter le Paris Saint-Germain.

Nabil Fekir et Corentin Tolisso le 29 août 2015
Nabil Fekir et Corentin Tolisso le 29 août 2015 Crédit : AFP/J.F.Monier
Claire Gaveau
Claire Gaveau
et AFP

Le PSG va-t-il continuer sur la lancée de la saison dernière ? Le nouveau visage du quadruple champion de France en titre, dorénavant dirigé par Unaï Emery, entre officiellement en scène ce samedi 6 août. Face à lui ? Son dauphin lors du précédent exercice qui avait cependant finit à plus de 30 points. Largement chamboulé lors de l'intersaison, le Paris Saint-Germain a cependant impressionné lors de sa préparation et affiche des ambitions encore très hautes pour cette nouvelle saison. 

Cela démarre par le trophée des Champions alors que les hommes de Bruno Génésio voudront très certainement mettre à mal l'hégémonie parisienne. Il faudra pour cela bien voyager alors que pour la 8e année consécutive, le football professionnel français effectue sa grande rentrée hors de ses frontières. Après avoir sillonné l'Amérique du Nord (Montréal, New-York), l'Afrique (Rades, Tanger, Libreville) et l'Asie (Pékin), ce rendez-vous, devenu un outil de promotion à l'international pour la Ligue, a été délocalisé à Klagenfurt en Autriche, dans un stade qui avait accueilli plusieurs rencontres de l'Euro 2008.

Il y a un trophée à gagner et aussi la possibilité de s'étalonner par rapport à Paris pour voir ce qu'on est capable de faire

Bruno Génésio
Partager la citation

Et autant dire que ce match devrait rapidement prendre une allure de répétition générale avant le lancement de la saison le 12 août prochain. "C'est un match à enjeu. Il y a un trophée à gagner et aussi la possibilité de s'étalonner par rapport à Paris pour voir ce qu'on est capable de faire tout au long de la prochaine saison et savoir si on peut réduire l'écart avec le PSG", a estimé l'entraîneur de Lyon Bruno Genesio, qui n'a pas oublié le gouffre abyssal séparant les deux formations au classement la saison dernière.

Le PSG version Unaï Emery intouchable ?

Au-delà de toutes les sorties médiatiques, c'est surtout le sérieux lifting opéré par le PSG des Qataris qui attise la curiosité. Avec les départs de l'icône Zlatan Ibrahimovic, tête de pont du projet parisien durant quatre ans, et de Laurent Blanc, une page s'est tournée dans la capitale mais les ambitions des propriétaires n'ont guère varié : rester souverain en France et aller le plus loin possible en Ligue des champions, si possible au-delà des quarts de finale, le plafond de verre de Paris depuis l'arrivée aux commandes du richissime émirat gazier en 2011.

À lire aussi
Le PSG a remporté le Trophée des Champions, le 3 août 2019 à Shenzhen (Chine) face au Stade Rennais qu'il a battu 2 à 1. Trophée des champions
Les infos de 18h - Football : le PSG remporte son 7e Trophée des Champions

La nomination d'Emery constitue cependant un énorme pari, le technicien espagnol, malgré trois victoires en Europa League avec Séville. Il a en tout cas déjà imprimé sa patte sur le recrutement, effectué sans tapage ni paillettes (Ben Arfa, Krychowiak, Meunier), et a modifié les habitudes tactiques de ses nouvelles troupes, passées du 4-3-3 traditionnel de Laurent Blanc à un système en 4-2-3-1

Fékir/Lacazette, le retour du duo gagnant ?

Mais c'est un PSG amoindri qui se présentera devant des Lyonnais affamés. Thiago Silva, touché à la hanche est forfait, alors que les milieux de terrain Grzegorz Krychowiak et Adrien Rabiot sont suspendus. Des absences de choix côté parisien alors que Bruno Génésio peut compter sur un groupe presque au complet. À Lyon, seul l'attaquant Rachid Ghezzal manquera à l'appel alors que les supporters espèrent notamment beaucoup du duo offensif, qui avait tant brillé lors de la saison 2014/2015, Nabil Fékir et Alexandre Lacazette.

Après une saison tronquée par une grave blessure au genou, le premier espère reprendre à 23 ans le cours de son ascension alors que son compère, très courtisé et un temps sur les tablettes parisiennes, ne partira pas à moins d'une offre faramineuse. De quoi armer solidement l'OL, qui espère bien gravir un nouvel échelon cette saison et pourquoi pas garnir encore un peu plus le palmarès du club. Cela peut commercer ce samedi.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Trophée des champions Paris Saint-Germain Olympique Lyonnais
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants