3 min de lecture Ligue des champions

PSG - Belgrade : 4 informations à connaître sur l'Étoile Rouge

ÉCLAIRAGE - Le Paris Saint-Germain reçoit l'Étoile Rouge de Belgrade lors de la deuxième journée de la Ligue des champions, ce mercredi 3 octobre. Focus sur le club serbe, un ancien grand d'Europe.

L'Étoile Rouge de Belgrade, vainqueur de la C1 en 1991
L'Étoile Rouge de Belgrade, vainqueur de la C1 en 1991 Crédit : JACQUES DEMARTHON, PATRICK HERTZOG / AFP
ClaireGaveau
Claire Gaveau
Journaliste RTL

Après sa défaite à Liverpool, le Paris Saint-Germain entend bien lancer sa saison européenne. Au Parc des Princes, les hommes de Thomas Tuchel ont rendez-vous, à partir de 18h55, avec l'Étoile Rouge de Belgrade, le Fudbalski klub Crvena Zvezda pour les locaux.

Si l'armada parisienne paraît largement supérieure au club serbe, le match promet d'être électrique. Sur le terrain mais aussi en tribunes. "Cette rencontre se déroulera dans un contexte particulier en raison de la double sanction de l'UEFA imposant la fermeture de la tribune Auteuil et interdisant le déplacement des clubs de supporters de l'Étoile Rouge", explique la préfecture de police, qui craint malgré tout la venue en masse de supporters adverses dans les abords du stade.

Attention donc. Le club serbe, dont l'attaque est particulièrement prolifique depuis le début de la saison avec plus de deux buts inscrits par match en moyenne, voudra jouer sa carte à fond après avoir tenu en échec le Napoli lors de la première journée de la Ligue des champions

À lire aussi
José Mourinho le 1er février 2016 à Wembley insolite
Chelsea : quand José Mourinho se cachait dans un panier à linge pour parler à ses joueurs

1. Vainqueur de la C1

Au niveau du palmarès, l'Étoile Rouge de Belgrade peut se vanter de l'emporter face au Paris Saint-Germain. Si les plus grands passionnés de football s'en rappellent peut-être, peu de personnes imaginent que le club serbe a dominé l'Europe dans les années 60 et 70 avant de remporter le Graal au début des années 1990

Face à l'Olympique de Marseille de Papin, Waddle et Olmelta, les Serbes ont réussi l'exploit de s'imposer aux tirs au but pour s'adjuger la première, et à l'heure actuelle l'unique, coupe aux grandes oreilles de leur histoire. 

2. Un retour après 27 ans d'attente

Si l'Étoile Rouge a connu le succès en 1991, c'est un véritable tunnel qu'ont traversé les supporters depuis cette date. En effet, depuis la saison 1991/1992, le club serbe n'est plus apparu sur le terrain de la plus grande des compétitions européennes.

Il y a des raisons historiques tout d'abord, avec l’éclatement de la Yougoslavie et les sanctions des Nations unies qui ont empêché les clubs serbes de disputer la C1 jusqu’en 1997, mais aussi des raisons sportives alors que l'Étoile Rouge a toujours échoué à se qualifier malgré sept titres de champion de Serbie entre 2000 et 2016

En battant le Spartaks Jurmala (Estonie), le Suduva Marijampole (Lettonie) et le Spartak Tranava (Slovaquie) lors des tours préliminaires puis le Red Bull Salzbourg (Autriche) en barrage, l'Étoile Rouge a mis fin à 27 ans d'attente.  

3. Le Partizan, l'ennemi juré

À Belgrade, deux clubs se disputent chaque année le titre national : l'Étoile Rouge et le Partizan. "Très vite, les clubs yougoslaves vont être contrôlés par différents corps de l’État. Le Partizan Belgrade sera l’équipe de l’armée, l’Étoile rouge celle de la police", explique Gigi Riva, un grand reporter italien, dans les colonnes du Monde.

Une rivalité extrême se développe entre les deux clubs au point de devenir le "derby éternel". Si la ligne rouge a malheureusement souvent été franchie, le spectacle offert en tribunes n'a que peu d'équivalence en Europe. Le football est roi en Serbie et les supporters l'ont bien compris.

>
PARTIZAN VS REDSTAR DERBY LE PLUS CHAUD DU MONDE BELGRADE SERBIE ULTRAS - FIGHT- CRVENA ZVEZDA Date :

4. Le Marakana, un temple du football

Son vrai nom est le stade Rajko Mitic. Pourtant, tout le monde le connaît sous le nom de "Marakana", en référence au célèbre stade brésilien de Rio de Janeiro. Il faut dire que le terrain de l'Étoile Rouge fait partie des temples du football, difficilement comparable à tous les autres édifices européens. 

Si près de 100.000 spectateurs se pressaient des les tribunes il y a encore quelques années, la capacité du stade a peu à peu été réduite pour des raisons de sécurité. Aujourd'hui, plus de 55.000 personnes sont présentes à chaque rencontre pour offrir une ambiance si particulière au Marakana.

Les Parisiens auront l'occasion de le découvrir lors du match retour. Et la tension montera d'un cran dès la sortie des vestiaires avec un couloir quelque peu atypique dans le football moderne avant une véritable explosion des tribunes lors de l'entrée sur la pelouse. Les joueurs sont prévenus.

>
Players Tunnel in Belgrade: This is what Arsenal face tonight before they play Red Star Date :
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Ligue des champions Paris Saint-Germain
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7795035095
PSG - Belgrade : 4 informations à connaître sur l'Étoile Rouge
PSG - Belgrade : 4 informations à connaître sur l'Étoile Rouge
ÉCLAIRAGE - Le Paris Saint-Germain reçoit l'Étoile Rouge de Belgrade lors de la deuxième journée de la Ligue des champions, ce mercredi 3 octobre. Focus sur le club serbe, un ancien grand d'Europe.
https://www.rtl.fr/sport/football/psg-belgrade-4-informations-a-connaitre-sur-l-etoile-rouge-7795035095
2018-10-03 16:29:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/03bwoycQL1WsIbS4gpsxBA/330v220-2/online/image/2018/1003/7795039180_l-etoile-rouge-de-belgrade-vainqueur-de-la-c1-en-1991.jpg