2 min de lecture Justice

Mondial 2022 au Qatar : "Platini n'a rien à se reprocher", estime Blatter sur RTL

INVITÉ RTL - L'ancien joueur et dirigeant français Michel Platini a été placé en garde à vue mardi 18 juin dans le cadre de l'enquête française pour corruption sur les conditions d'attribution du Mondial 2022. L'ancien patron de la FIFA lui apporte son soutien.

RTL Soir On Refait le monde - Sotto L'invité de RTL Soir Thomas Sotto iTunes RSS
>
Mondial 2022 au Qatar : "Platini n'a rien à se reprocher", assure Blatter sur RTL Crédit Image : Fabrice COFFRINI / AFP | Crédit Média : Marc-Olivier Fogiel | Durée : | Date : La page de l'émission
Marc-Olivier Fogiel
Marc-Olivier Fogiel
et Gregory Fortune

La Coupe du Monde masculine 2022 de football a-t-elle été achetée par le Qatar avec la complicité de la France ? C'est ce que cherchent à savoir les enquêteurs qui ont placé Michel Platini en garde à vue, mardi 18 juin, dans le cadre de l'enquête française pour corruption sur les conditions d'attribution du prochain Mondial au Qatar. 

Au cœur des soupçons de corruption, il y a un déjeuner secret du 23 novembre 2010 entre Nicolas Sarkozy, Michel Platini, le futur Émir du Qatar, Claude Guéant et l'ancienne conseillère au sport de l'Elysée, Sophie Dion (elle aussi placée en garde à vue).

Quelques jours plus tard, le 2 décembre 2010, Michel Platini votait pour le Qatar, désigné pays-hôte au 4e tour de scrutin devant les États-Unis. A-t-on forcé la main à l'ancien numéro 10 des Bleus, aujourd'hui âgé de 63 ans ? A-t-il obtenu des contre-parties ? Ses avocats assurent qu'il n'a rien à se reprocher et qu'il est totalement étranger à des faits qui le dépassent.

Quand le chef de l'État exprime un vœu, je dis on verra comment ça se passe

Michel Platini selon Sepp Blatter
Partager la citation

"Je ne suis pas un juge mais je ne pense pas qu'il a des choses à se reprocher (sic)", abonde l'ancien président de la Fifa Joseph Blatter, que Platini a joint par téléphone après ce déjeuner. "Il m'a dit : 'Sepp, attention, je crois que maintenant on va avoir un problème'". Selon le Suisse de 83 ans, l'idée initiale était d'attribuer en même temps les Coupes du Monde 2018 à la Russie et 2022 aux États-Unis, en tenant de dégager un consensus.

À lire aussi
Cristiano Ronaldo lors de son arrivé à la Juventus le 16 juillet 2018 football
Cristiano Ronaldo "se sentait mal" lorsqu'il a été accusé de viol en 2009

Mais avec l'intervention de la France en faveur du Qatar, le plan tombe semble-t-il à l'eau. Blatter poursuit : "Platini m'a dit : 'le Président (Nicolas sarkozy, ndlr) m'a demandé si moi ou peut-être quelques uns de mes amis pourraient soutenir la candidature du Qatar'. Je lui ai tout de suite demandé : 'est-ce qu'il t'a forcé, demandé de le faire ?' Il me dit 'non, non, mais quand le chef de l'État exprime un vœu, je dis on verra comment ça se passe'".

Ça n'a rien avoir avec de l'argent

Sepp Blatter
Partager la citation

Le Ballon d'Or 1983, 1984 et 1985 a-t-il alors changé d'avis entre les États-Unis et le Qatar, avant et après ce déjeuner ? "Oui, ça c'est mon interprétation", reprend Blatter, pour qui Platini n'a rien à faire chez les juges. "Mais c'est à lui de se défendre devant les juges. Je ne sais pas pourquoi on l'a convoqué juste au moment où en France on joue le championnat du monde féminin".

In fine, selon Blatter, le Qatar n'a pas acheté la Coupe du Monde. "Ça n'a rien avoir avec de l'argent", estime-t-il, mais "probablement qu'il y avait des intérêts nationaux, c'est pour ça que le Président s'est personnellement occupé de ce cas". L'ex-président de la FIFA assure avoir lui-même voté pour les États-Unis.

Quand à ses relations avec Michel Platini, il souligne qu'ils n'ont "pas toujours été amis mais on s'est toujours respecté". Aujourd'hui, il "lui apporte un soutien humain (...) mais je ne peux pas m'immiscer dans la justice française", pour laquelle il se tient "bien sûr à la disposition".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Justice Michel Platini Coupe du Monde
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants